Par 

Retour sur l’expérience Lolë White


Le 8 août dernier, c’était le fameux jour où plus de 6 000 yogis vêtus de blanc se sont dirigés vers le quai de l’horloge dans le vieux de port de Montréal. Objectif? Partager un moment unique, collectif et porté par une superbe énergie : le Lolë White. Un événement annuel à ne pas manquer.

Nous sommes le samedi matin, il est 9h déjà et je suis en route vers la destination-clé. Un peu comme un point de rencontre ou plusieurs autres de tes amis t’attendent avant de commencer le party. Sur mon chemin, les rayons de soleil me caressent la peau, le vent soulève quelques mèches de mes cheveux, je me sens légère et j’ai des petits papillons d’excitation : « wow ça va être malade! ».

Sur place, une centaine de gens m’accueillent avec le sourire aux lèvres, des sacs cadeaux jaunes et un calme revigorant. Une douce musique de mantra joue et s’installe dans mon esprit pour m’apaiser de mes petits soucis du quotidien (genre, oups mon lavage cet après-midi et la visite de mes beaux-parents pour souper).

Je marche, je me promène, tout le monde est zen! Des femmes, des hommes, des yogis, des curieux, des enfants et des amoureux! Il y en a de toutes sortes et c’est ce qui rend l’événement si unique… Tous, moi incluse, sommes pertinents pour ce témoignage de paix à travers la pratique du yoga puisque nous apportons notre énergie, notre positivisme & surtout notre ouverture.

Faith + Dawn

10h30, la pratique débute. Dawn Mauricio et Faith Hunter étaient prêtes à nous faire voyager à l’intérieur de nous-mêmes, tous ensemble, à travers une pratique de yoga douce, souple et réénergisante!

« Breathe in, breathe out. »

« Look at the blue sky, spread your arms, look at the sangha surrounding you with love. »

« Smile and receive the positive energy that we all are willing to share »

Wow, je n’avais jamais eu l’occasion de recevoir en un aussi court laps de temps autant de regards d’amour et de compassion de la part d’étrangers (qui ne me semblaient plus trop étrangers après avoir partagé ce beau moment). J’étais rendue bien loin du feeling d’être « seule dans une foule » qui m’habite souvent lorsque je me présente seule à un événement d’envergure.

M&B

Suivant la pratique, de précieuses discussions ont pris place avec des personnes autour de moi. De nouvelles connexions et de très belles découvertes. Le tout, enrobé d’une douce musique jouée par les filles de Milk & Bone nous entraînant toujours plus vers un état de détente et de contemplation.

Donc si vous n’êtes pas encore en train d’écrire à votre agenda « Lolë White Tour » pour l’an prochain, je vous le dis, vous passer à côté d’un incontournable estival dans la ville de Montréal 😉

À propos de moi

Parce que son sourire n’a nul autre égal que sa curiosité pour ce monde, Émilie découvre la vie à travers ses intérêts pour l’écriture, les dynamiques sociales, les pratiques de mieux-être, et surtout, à travers les bons vieux [email protected] entre copains ! Telle une Bohos, Émilie s’entête à s’exaucer pleinement à travers une variété de projets qui lui tiennent à cœur afin d’y mettre à contribution ses compétences en communication. L’écriture, elle aime bien. Selon elle, les mots articulent le sens de nos vies, de nos mises en scène quotidiennes. Forte de cette pensée, Émilie s’abandonne depuis quelques années à la rédaction de plusieurs petites compositions comme un exutoire ; son paradis perdu. Émilie possède cette curieuse manie d’analyser et d’approfondir le sens des dynamiques sociales qui l’entourent… Friande des concepts tels que l’intelligence émotionnelle, l’éveil spirituel et la conscience de soi, elle aspire à développer ses compétences professionnelles afin de pouvoir contribuer à l’évolution de ceux et celles qui l’entourent.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.