Par 

Les soins ayurvédiques : s’y retrouver !


Massage à l’huile de sésame, lait d’or et nettoyage de la bouche avec huile de coco (oil pulling), ces soins ayurvédiques issues de la culture indienne alimentent notre curiosité et commencent à s’installer dans nos routines occidentales depuis quelques années. Le but de l’Ayurvéda, qui est le maintien de la santé, la guérison et la réalisation de soi (selon wiki) permet de concevoir sa vie de manière holistique, complète. La pratique du yoga en Amérique du nord est, comme on peut le remarquer en regardant toutes ces belles personnes marchant dans la rue, tapis de yoga au dos, en développement exponentiel et en rayonnement à travers toutes les sphères et milieux de vie. Il existe un désir visible de trouver son bien-être à travers l’intégration les principes du yoga multidimentionnels.

Sur les blogues, dans des articles et à travers des partages entre collègues et amis, je me suis mise à m’intéresser à tous ces trucs qui nous aident à accéder à une qualité de vie supérieure dans la conscience de nos choix sains, en harmonie avec la nature et notre environnement.

J’ai donc fait appel à des spécialistes-passionnés de l’Ayurvéda, Dominic Tambuzzo et Annik Baillargeon, pour nous guider dans notre découverte des soins ayurvédique.


Le massage

Dominic, massothérapeute, enseignant de yoga et thérapeute ayurvédique, nous propose d’intégrer le massage de base de l’Ayurvéda, l’Abhyanga (Abhi signifie le tout, la totalité et anga signifie les membres ou le corps) avec un peu ou beaucoup d’huile de sésame bio au levée ou au coucher, spécialement en période Vata. Pour ma part, je prends le temps de réchauffer l’huile avant de me masser, c’est apaisant et enveloppant ! Une façon agréable de se réveiller, de stimuler le système lymphatique, lié au système immunitaire, et de préparer le corps au froid de l’hiver. De plus, ce soin active le système digestif. Ce type de massage tonifiant calme le système nerveux, le corps et le mental et ainsi, nous aide à accéder à l’équilibre de nos trois doshas (les trois énergies vitales : vata, pitta et kapha)

Selon Annik, le massage Abhyanga apporte la confiance en soi, l’endurance, la souplesse et la vitalité du corps et de l’esprit. Comme le mentionne Dominic, c’est aussi un moment de « self-love » pendant notre journée!

Voici un lien-vidéo pour savoir comment l’exécuter : http://youtu.be/_HQLsfZh5js 


Dans les autres massages ayurvédiques proposés, il y a le pinda sveda qui est un traitement de bolus aux herbes, une combinaison de pochons remplis d’une macération de riz dans du lait végétal, de l’huile ayurvédique chaude et des épices (curcuma, gingembre, clou de girofle, anis, citronnelle) On aime ! Annik explique que, grâce à l’oléation, la sudation et les bienfaits nutritifs, il élimine progressivement les toxines, favorise la digestion, renforce et nourrit les articulations, diminue les douleurs musculaires (rhumatismes, arthrose), favorise le sommeil et combat l’insomnie. C’est un must pour les personnes de type Vata en déséquilibre ou suite à l’accouchement. Ah oui, Annik se spécialise également dans les soins-rituels aux femmes. On l’adore!

Le massage shirodhara (shiro signifie tête et dhara signifie flux continu) lui, est réalisé à l’aide d’un bol en cuivre, d’huiles biologiques (tournesol et sésame) et d’herbes indiennes. Ce soin, en accord à Annik, nous transporte à travers une méditation transcendantale qui participe au réalignement énergétique, émotionnel et mental du moment.

Le bol kansu est un alliage de cuivre, de zinc, d’étain, de bronze et d’argent : un alliage possédant des bienfaits pour l’équilibre tridoshique. Le massage de pieds kansu est réalisé avec le bol et du ghee (beurre clarifié). Il réactive la circulation de l’énergie vitale et nettoie le métabolisme.


Autres petits soins au quotidien

Bain de bouche (oil pulling ou gundusha)

On gratte préalablement la langue le matin avec une cuillère ou un gratte-langue. Pour l’avoir testé, je préfère utiliser l’huile de coco pour le goût. Un truc pour l’intégrer dans sa routine, prenez votre cuillère d’huile pendant votre douche matinale, à jeun. On laisse l’huile se promener dans la bouche, 10, 15, 20 minutes sans gargariser. L’huile finira par s’épaissir. Et hop, on rejette le tout dans la poubelle (pas dans le drain pour éviter de boucher les tuyaux 🙂 Bienfaits ? Amélioration de la santé buccale, et par le même biais, du système immunitaire. L’huile de coco est un bon substitut au rince-bouche, celle-ci étant anti-bactérienne, anti-fongique et contenant de la vitamine E.

Neti Pot (Nettoyage du nez)

Spécialement quand l’hiver arrive, j’intègre ce rituel appris en Inde à mon quotidien. Ce récipient contenant de l’eau tiède saline, qui nous fait penser à une petite lampe magique, est utilisé pour l’irrigation du nez et pour l’élimination du mucus.


Boissons magiques

Eau citronnée

Quand je cuisine, il y a toujours du brin de citron bio ! Mon corps en demande. Le citron est un aliment à haute teneur en vitamine C, aidant grandement à stimuler mon système immunitaire, mon feu digestif et à équilibre mon PH. L’eau citronnée se prend le matin à jeun. Je la consomme tiède et filtrée (Brita ou bouillie). Pour les puristes, on ajoute une touche de piment de Cayenne, du curcuma-poivre, du gingembre et une touche de miel ou de sirop d’érable. Réveil de feu sur ses deux pattes garanti !

Lait d’or

Cette boisson réconfortante aide, entre autres, à favoriser la digestion et à calmer le corps et l’esprit. Et que dire des bienfaits du curcuma ? La liste est exhaustive. Je vous invite à aller faire une recherche Google sur cette épice en « or ». Elle est aussi maintenant disponible en racine dans plusieurs épiceries. Pour ma part, j’ai adopté la recette proposée par Prana mais je remplace la vanille par une touche de cannelle. Dominic, lui, aime bien ajouter des dattes medjool à son mélange.

https://www.prana.bio/fr_ca/lait-or-curcuma-cardamome-et-gingembre

Un rappel des attitudes et habitudes en période Vata à adopter

En novembre dernier, j’écrivais un billet sur comment prendre soin de soi en période Vata (http://bohos.ca/bohos-blog/nouveautes/hiverner-quelques-trucs-simples-pour-prendre-soin-de-soi-en-periode-vata/).

En demandant à Dominic de participer à ce présent billet, il a ramené ces attitudes « slow » à adopter quand le froid se pointe. Il propose de se coucher plus tôt, de faire plus de cocooning (Yeah ! pyjama, lait d’or et gros bas de laine), des activités relaxantes, de cuisiner des mijotés à cuisson lentes, de s’habiller adéquatement contre le froid et de protéger ses oreilles et ses extrémités, de prendre du temps pour écrire, pour se retrouver et d’aller vers l’intérieur de soi plutôt qu’à l’extérieur de soi. C’est un temps pour prendre soin de soi, se faire masser, de ne pas trop planifier à l’avance mais de vivre lentement, dans le moment présent.

Je seconde ! En médecine ayurvédique, on vit en accord avec les saisons et ce que la nature nous inspire. Cela implique de revenir à l’essence même de la vie et de l’intégrer à son art de vivre.

La liste des soins peut être longue puisque, on se le rappelle, l’Ayurvéda est une médecine traditionnelle holistique qui englobe toutes les sphères de la vie en harmonie avec son environnement. Alors, je vous invite, à votre tour d’éveiller votre curiosité ou encore mieux, d’aller à la rencontre d’un spécialiste en ayurvéda comme Dominic et Annik pour une consultation ou pour s’offrir un soin.


Où se référer pour recevoir ces soins?

On puise en nous même ! On s’offre de la constance et du temps à soi dans sa journée. On teste ce qui nous inspire, ce que notre corps nous dicte et ce qui nous apporte du bien.

On participe au prochain atelier offert par Dominic Tambuzzo, S’aligner aux rythmes de l’Ayurveda, du 11 au 13 mars 2016, au studio Breathe. Pour plus d’informations sur Dominic, visitez son site web : www.dominictambuzzo.com

On visite Annik dans à son nouveau bureau sur la rue St-Joseph. Pour la suivre, annikbaillargeon.wordpress.com

À Montréal, il y existe aussi les endroits suivants. Je vous invite à les découvrir : Espace Ayurveda, Ayurvedic Holistic Spa et Yoga Sangha (la spécialiste en présentement en congé de maternité).

Julie,

À propos de moi

Diplômée du Département de danse de l’UQAM (enseignement en 2011 et interprétation en 2010), Julie est une passionnée du mouvement tant esthétique qu’holistique. De plus, elle a complété sa certification Sivananda de 200 h et sa certification en yoga pré et postnatal avec Marie-Hélène Tapin. Elle affectionne la technique du yoga vinyasa tant dans son enseignement que dans sa pratique. Très active dans son milieu, elle enseigne la danse à l’école, le yoga dans son quartier élargi et a un faible pour la périnatalité. Toujours à l’affût des nouveautés culturelles, elle s’implique dans l’organisation de formations et d’évènements artistiques et communautaires. Bref, elle met son nez partout ! Julie est une sensible\inspirée\attentive\yogini.danseuse\serveuse\amoureuse\amie qui vous proposera des billets sur tout ce qui englobe notre connexion au corps créatif, physique, empathique et vibrant.

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

HiVerner, quelques trucs simples pour prendre soin de soi en période Vata
11-04-2015
Boire du POP SPIRIT
02-03-2015
Le temps des soupes !
12-03-2014
Créer son parfum Ayurvédique, mode d’emploi!
08-29-2014
Le Yoga comme outil en Ayurveda (partie 2).
07-29-2014
l’Ayurveda pour surfer la vague des saisons (partie 1).
07-01-2014

1 Comments

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.