Par 

Savoir se détacher de la réussite à tout prix pour se rapprocher du bonheur!


Dans la vie, le mot d’ordre est bien (trop souvent!) la réussite: dans son couple, dans sa carrière  et j’en passe. Le bien fondé de cette recherche – le bonheur: « si je réussis je serai heureuse ».

À titre personnel, j’ai longtemps laissé mon égo me guider. L’égo est cette voix (entre autres) de la comparaison, cette caméra qui nous observe, ce murmure à l’oreille qui nous dit que nous ne sommes pas assez bonne, pas assez belle et que l’on doit travailler encore plus fort pour être vue, pour réussir…donc pour être heureuse.

Cercle vicieux!

Comment se détacher du concept de la réussite

Se détacher de la réussite à tout prix demande du travail sur soi: le type de travail qui peut parfois faire peur car il implique de déconnecter des choses que l’on juge très importantes. Première des choses, ça implique un regard sur soi autrement.

Car oui, je n’ai pas failli à ma tâche d’humaine si je n’ai pas réussi cette liste exhaustive que je considère essentielle pour être heureuse! Parce que cette liste, ce sont des attentes et elles ne sont pas connectées à mon essence mais bien à mon mon égo: qui se nourrit de jugements et de regards des autres pour exister.

Pour arriver à sortir de cette recherche à tout prix, voici ce qui a transformé ma vision des choses et de ma vie!

Par où commencer?

Prenez conscience de votre personne

Il est temps de prendre conscience de votre personne à sa plus simple expression: sans votre look, votre maquillage, vos connections, votre travail, votre maison. Je parle de VOUS! Je vous invite à chaque matin à prendre quelques minutes et à rester assise dans le silence et à respirer.

Si des pensées viennent à vous, accueillez- les  mais gardez en tête que l’idée est de faire le vide. Ce vide est ESSENTIEL, c’est cette relation que vous établissez avec votre espace intérieur, votre essence: dénudée de jugements et de problèmes de votre quotidien. Ressentez vos doigts, la respiration qui entre dans votre nez, soyez consciente de votre corps dans sa plus simple expression.

Lorsqu’ils sont travaillés au quotidien, ces moments vous permettront de vous regarder autrement.

Cessez de vous comparer face aux autres

Se comparer est de l’ordre du naturel – je sais – il en demeure néanmoins que nous lui laissons souvent plus de places qu’à nous-même. J’ai réduit mes comparaisons en trouvant ma véritable place et non en cherchant à trouver UNE place (voir prochain point) qui ferait plaisir aux gens.

Par exemple, à chaque fois que je tombe en mode comparaison, j’observe mon état et je l’accepte, je prends quelques respirations et je me dis la phrase suivante: « je suis ce que je suis…je ne suis personne d’autre que moi-même ». Cette phrase, elle est dans mon coffre à outils et je vous garantis que si vous l’écrivez dans votre journal de bord, votre miroir et que vous vous la dites à chaque fois que vous êtes dans un moment de comparaison, votre perception changera. Donnez-vous le temps mais sachez que les mots qui résonnent dans votre tête sont très puissants: ne les sous-estimez pas!

Trouvez votre mission

J’aime utiliser le mot mission car il résonne énormément pour moi! Depuis que je suis toute petite, j’ai toujours cherché à faire le bien autour de moi: il y avait cette voix intérieure qui me disait que c’est avec « l’autre » que j’avais un talent. Mais j’adorais tout ce qui touchait la mode, la beauté et les arts. En acceptant la personne que je suis dans mon essence, en arrêtant de me regarder face aux gens, j’ai réussit à établir un contact avec moi-même et à comprendre où je devais aller avec toutes ses facettes.

Il s’agit d’un grand soulagement car il n’est plus question de mon égo qui recherche la réussite: il s’agit d’un bonheur au quotidien de faire ce que je sais qui est juste et bien pour moi. Le reste n’a plus d’importance!

Ressentez

Depuis quelque temps, en tant que yogi, je fais mes pratiques avec le demi-sourire du Bouddha et j’ai vu une différence notoire dans mon état d’esprit général: je finis mes pratiques heureuse et pleine de gratitude.

Je vous confirme, n’attendez pas d’être avec chéri ou d’être entourée de pleins d’amis pour vous sentir dans l’amour: ressentez l’amour. Décidez volontairement de ressentir ces émotions positives et votre bonheur ne sera plus nécessairement relié à votre relation « parfaite » ou aux appels de vos amis, ce bonheur sera en vous. N’est-ce pas puissant?

Faites confiance

C’est ici le moment le plus difficile: faire confiance! La confiance implique nécessairement le lâcher-prise, ne plus être en mode contrôle mais en mode « je verrai où les choses iront ». L’égo désire des certitudes, mais notre nous intérieur fait confiance et comprends pourquoi certaines choses arrivent.

J’espère que ces exemples vous aideront à mieux comprendre que la réussite n’a plus la même importance!

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les ajouter en commentaires! 🙂

Julie! x

 

À propos de moi

Entrepreneure dans l'univers numérique et roulant sa bosse dans ce milieu depuis plus de 10 ans, Julie se passionne aussi pour le mieux-être et l’art de vivre. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmosphères et des concepts lors de ses ateliers : de DANGA (yoga-danse) et dans ses projets d'écriture. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

2 Comments

Pascale Major
Reply 31 janvier 2014

Merci, merci, merci.....
Dans un moment où j'en ai vraiment besoin !!
Alors je vais mettre les informations dans mon coffre d'outils et chaque jour, je vais m'y pratiquer !!
NAMASTE

    Julie Thério
    Reply 2 février 2014

    C'est un véritable plaisir! :)
    Attention à toi xx

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.