Par 

Réflexion – Rien ne se perd, tout se transforme –


Cet article est le premier billet personnel que j’écris sur Bohos, et il n’engage que moi ☺

Il y a de cela quelques semaines, dans un échange courriel avec Madame Bohos Julie Thério, celle-ci me dit : ‘Mais pourquoi tu ne ferais pas un article sur ton déménagement du Canada vers les USA, les challenges que ça t’a amené, l’adaptation de toi, de ta petite famille etc.?’

Dans un 1er temps, je me dis, OK, mais je n’ai rien de bien important à dire, excepté que j’ai vécu ces changements avec le plus d’ouverture possible, avec le plus de confiance possible.

Il faut dire que je n’en suis pas à mon 1er changement de pays.

Née en Belgique en 1979, partie en France à l’âge de 21 ans pour initialement y faire un DESS de Gestion des Industries du Luxe et des Métiers de l’Art, je vis et travaille à Paris 5 ans avant de partir pour Montréal. L’envie de bouger était forte, mon 1er travail dans l’export m’avait confirmé que le monde était un « village ». Je passe ensuite 9 ans à Montréal, et fin 2014, mon conjoint décroche un travail en Floride, et c’est le départ, à nouveau… Bref, on plie bagage, avec nos deux enfants et le chat! Les enfants sont petits, ils vont absorber l’anglais comme des éponges… Ce qui est vrai! Bien évidemment, il faut leur donner confiance… pour que le reste suive…

Yoga

En ce qui me concerne, je commençais à Montréal à me réaliser dans mes activités. J’adorais donner mes cours de yoga, gérer ma petite entreprise de chocolats véganes MacAtruffe, et mon petit réseau d’amis et de connaissances était « tricoté-serré », positif et porteur.
Alors partir lorsque tout est en croissance et positif, cela veut aussi dire tout devoir recommencer et passer par le vide, cet inconnu qu’on aime tant! Et avec le train du vide viennent défis, peurs et appréhensions.
Mais chaque matin nous avons le choix de l’attitude que nous allons prendre pour la journée n’est-ce pas? Chaque jour, chaque heure, chaque minute, nous avons le choix de nous ‘reprogrammer’, de mettre notre mental en mode positif. Oui oui, nous avons ce pouvoir.


Certes lorsque l’on change de pays, que l’on est dans cet entre-deux où l’on ne connaît personne, on peut vite entrer dans le cercle vicieux isolement – perte de confiance – repli sur soi. C’est tout à fait normal, et temporaire, et cela fait partie du processus n’est-ce pas? Une plante qui croît ne passe-t-elle pas par une étape de destruction – lorsque la graine se fend, se transforme, et meurt – pour laisser place à la jeune pousse?
Alors où que vous en soyez dans votre vie, car ces étapes de fin et de renouveau ne se présentent pas uniquement en cas de déménagement ou de déracinement!, acceptez ces « passages à vide », car ils sont riches en apprentissages.

Je peux dire que je suis encore dans cette phase floue, suite au déménagement. Je ne connais pas beaucoup de monde, je dois provoquer les occasions pour parler, me faire des amis et redémarrer des projets, mais le cycle du vivant est ainsi, et je l’accepte, avec confiance. C’est cette confiance qui m’a permis de découvrir un centre de yoga tout près de chez moi, où il y a un réel esprit de communauté, et où je peux aller me ressourcer chaque jour. J’y travaille même quelques heures par semaine maintenant!

L’histoire de mon déménagement était juste une illustration du propos bien sûr. Nous rencontrons tous de petits et grands défis, chocs, fissures et fractures. Les souffrances, les embûches, les blessures, les chocs, les drames font partie de la vie, mais tout passe, peut guérir (bien cicatriser sans toutefois disparaître) et être expérience transformatrice si on apprend à gérer ces ‘après’, à réagir avec confiance, beaucoup d’ancrage, cœur ouvert et pardon.

Namaste,
Cécile

Cécile

 

À propos de moi

Pour Cécile, le monde est en village ! Belge de naissance, elle quitte sa terre natale en 2001 pour rejoindre Paris, diplôme de communications en poche, pour poursuivre un Master en Innovation, Design & Luxe à Marne-La-Vallée. À Paris, elle commence à travailler dans le parfum, sujet qui la passionne, en export et marketing. L’Export lui ayant donné envie de découvrir la terre entière, elle s’envole pour Montréal en 2006. Sa carrière en Marketing des parfums et cosmétiques suit son cours, et parallèlement à cela, elle reprend contact avec le Yoga, qu’elle avait découvert avec sa maman à l’âge de 13 ans. Ce Yoga prendra le dessus en 2011, et après la naissance de son premier enfant, elle décide de suivre une formation de prof de Yoga. Elle enseigne maintenant le Yoga et s’est formée en Ayurveda auprès de David Frawley. En 2015 c’est un nouveau déménagement, cette fois vers la Floride ! Après quelques mois d’adaptation, Cécile commence à enseigner le Yoga dans un fantastique studio/communauté de Jupiter : Kula Yoga Shala. Et puis, pour terminer ce texte en beauté, Cécile a lancé un Salon de Thé & Bar à jus santé, axé sur la nutrition et l’Ayurveda ! Allez découvrir et soutenir son dernier bébé Jaya Nutrition Bar.

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Blogue coup de coeur —- mode de vie organique en Australie
11-11-2014
Le 1er juillet: ça déménage!
07-01-2014
Comment être maman m’a amené à devenir entrepreneure
05-15-2014
Le concept du « worklife integration »
09-16-2013
Des allures de bord de mer
08-05-2013
Quelques citations pour commencer la journée!
07-25-2013
Un PM à la piscine
07-08-2013
Fille heureuse…sans le sou!
03-07-2013

1 Comments

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.