Par 

Rituel nature : La Source Bains Nordiques


L’été a passé à la vitesse de l’éclair, le début de l’automne aussi : métro, boulot — rénovations — et dodo n’ont pas laissé place à des vacances ni même à un véritable week-end d’évasion. Cordonnier mal chaussé, moi qui parle de l’importance de s’arrêter et de déconnecter, et qui ne le fait malheureusement pas. Mais le naturel revient au galop (heureusement !) et j’ai convaincu l’amoureux de laisser tomber ses outils le temps d’un week-end pour profiter pleinement d’un moment à l’extérieur de la ville. Rawdon, nous voilà ; La Source Bains nordiques, aussi !

Tout d’abord, je dois le dire, je suis une amoureuse des spas, plus particulièrement ceux à l’extérieur de la ville : ce contact privilégié avec la nature environnante (arbre, air frais), doublé de ce rapport avec l’eau et les soins, c’est le nec plus ultra. Le spa en nature, c’est, pour moi, un rituel nécessaire qui me permet sincèrement de me retrouver, de faire le point, de m’inspirer.

Dès mon arrivée à La Source, dès les premières marches montées (et des marches, il y en a — 72 en tout !), j’ai aussitôt senti que le temps allait s’arrêter et que j’allais pleinement profiter de cette magnifique journée d’automne. Les feuilles colorées, le soleil plombant : tout était en place.

Les entrepreneurs derrière le projet

Nous avons été hyper bien accueillis, non seulement par l’équipe sur place, mais aussi par l’un des propriétaires : Patrice Lalancette. Ce dernier a décidé de laisser tomber le monde de la musique et de se lancer corps et âme, en 2006, dans la construction de ce spa avec sa conjointe, copropriétaire. Un choix ambitieux pour deux jeunes entrepreneurs amoureux de nature et de soins, mais qui leur a valu le succès de cet espace que je m’apprêtais à découvrir.

Heureuse d’avoir connecté avec un entrepreneur sympathique comme lui, j’étais contente de prendre le temps de découvrir les lieux et l’état d’esprit qui en émanait. Tout d’abord, ce que j’adore par-dessus tout dans les spas nordiques comme celui-ci, c’est l’obligation de garder le silence ou, parfois, de chuchoter, mais sans plus. Aussi, l’interdiction de prendre des photos : il est de plus en plus rare de se retrouver dans des endroits sans téléphone et sans bruit. J’ai aimé non seulement que cette consigne soit mentionnée dès le départ, mais aussi que des employés restent présents pour le rappeler aux plus « récalcitrants ». Il y règne donc un véritable calme.

Les installations

J’ai aussi eu un coup de cœur pour l’architecture des installations où l’on confond espace intérieur et extérieur. Oui, la nature est la vedette. Une intelligence dans le design des lieux, de bon goût, sans flafla : des matériaux bruts qui laissent respirer la nature autour et non son contraire.

On aime l’idée que le spa propose des stations diversifiées, notamment, le parcours méditatif que j’ai adoré faire, seule, où j’ai pris le temps de marcher tranquillement, de regarder les feuilles tomber, de lire les phrases posées ici et là (question de s’arrêter et de contempler) et de profiter, à la fin du parcours, d’un tapis de yoga laissé là (comme d’autres) où j’ai pu faire quelques mouvements tout simples (la robe de chambre ne me permettant pas de « partir » en vinyasa dynamique). Mais c’était parfait, je préférais la lenteur et la simplicité dans mes postures à ce moment précis.

Les bains et les saunas sont aussi des incontournables. Je prends plaisir à me plonger dans un espace chaud à souhait, sachant que je terminerai dans un bain froid. Le froid, j’adore ! Ça me rappelle ces années où on louait des chalets l’automne, en famille, et que l’on se baignait malgré la froideur du lac ou de la rivière tout près. Je retrouve ce même sentiment de défi et de contrôle de soi : une respiration et, hop, je plonge.

Les soins

Durant cette belle journée, nous avons eu droit chacun à un soin. Pour ma part, c’était l’enveloppement corporel : une première ! Un soin offert en collaboration avec la ligne de soins Zorah biocosmétiques. Il s’agissait d’un enveloppement naturel à base d’argile du Maroc et d’huile d’argan qui m’a permis de ressortir de ce soin avec une peau tonifiée, nourrie et éclatante.

J’ai non seulement bénéficié d’un enveloppement, mais aussi d’une bonne douche chaude à la fin, d’une hydratation du corps et d’un masque visage. Heaven ! Tout y était.

Un plus non négligeable, et qui me fait aimer d’autant plus ce soin : le plastique utilisé dans l’enveloppement est à base de maïs, le rendant entièrement compostable.

À table !

Une journée comme celle-ci n’est pas complète sans un bon repas et un verre pour décompresser (OK, le verre est facultatif, mais fort agréable !). Au bistrot de l’établissement, j’ai opté pour la salade asiatique que j’ai pu transformer en version végétarienne. La soupe de saison était chaleureuse et goûteuse. Finalement, j’ai opté pour un drink qui allait vraiment de pair avec ma salade.

Je suis partie — de ce rendez-vous avec la nature, avec mon couple, avec moi-même — ressourcée et connectée. Cette impression d’avoir pris une semaine de congé, je désire la renouveler, et le plus tôt sera le mieux !

À propos de moi

Julie se passionne pour le mieux-être et l’art de vivre. Professeure de Yoga et de Danga, elle craque pour l’humain et ses riches interactions. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmosphères et des concepts lors de ses ateliers : d’ART DE VIVRE, de DANGA et dans ses classes de yoga. Parallèlement à l’enseignement, elle met à profit dix années d’expérience dans le domaine des communications en offrant une alternative mieux-être avec sa plateforme Bohos et ses collaborations en tant que rédactrice. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Les resorts « made in Quebec »
08-16-2018
Paradis Eastman
09-05-2015
Expérience le spa de la mer Morte
04-01-2014
Astuces: un petit spa à la maison
01-14-2014
Quand j’ai découvert le Pilates au Bota Bota
11-11-2013

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.