Par 

Profiter de Montréal… un parc à la fois !


Tous les ans, ma mère souhaite fêter son anniversaire dans un parc avec la famille. Celui-ci étant le 1er septembre, ça nous laisse tout l’été pour expérimenter et faire la découverte de ces parcs. Mais il reste que nous passons bien souvent les deux dernières semaines d’août à les (re)visiter pour évaluer toutes les options.

Saviez-vous que l’on compte 455 parcs à Montréal ? C’est un assez gros chiffre. Eh non ! Il n’y a pas que les parcs Laurier, Lafontaine et le Mont-Royal !

Pour vous faire découvrir mes parcs préférés de Montréal, j’ai dû les (re)revisiter une fois de plus ! Ça tombe bien, j’avais envie de me promener sur mon nouveau vélo vert et rose, les mêmes couleurs de ma chambre à 14 ans.

Je vous citerai ma liste en or de ces espaces verts où il fait bon s’allonger en lisant un livre. Sachez que nos critères familiaux sont les suivants : toilettes (propres), jeux et espaces sécuritaires pour enfants, tables à pique-nique et un peu de calme.

Le Parc Outremont

J’ai découvert ce parc alors que je marchais avec mon amie Madeline dans le Mile-End, puisqu’on avait envie de s’asseoir pour zieuté des garçons sur les réseaux sociaux. True story. Mais le parc est super beau et il y a de l’eau.

Source : @vasyjose — Instagram

Le Parc Pratt

Non loin du parc Outremont, celui-là a un petit plus. Je ne sais pas, il y a du cachet dans ce parc. Premièrement, il n’est pas à plat, il descend vers le nord, et il y a une petite tour où je m’imagine qu’un gardien du parc habite (c’est probablement seulement des bornes Hydro-Québec, mais c’est bien de rêver). Mais il n’y a pas de toilettes.

Source

Source

Le parc de l’Île-de-la-Visitation

Je ne peux écrire cet article sans vous parler d’Ahuntsic, cette magnifique contrée si peu connue des Montréalais où j’ai grandi. A town où on est en ville, mais où on a la paix.

Le parc de l’Île-de-la-Visitation est assez grand et longe le bord de la rivière des Prairies. Lorsque je fréquentais le Collège Mont-Saint-Louis, nous passions nos cours d’éducation physique au parc de l’Île-de-la-Visitation à s’entrainer pour le cross-country en regardant les vieillards pêcher.

Source : @meaniet — Instagram

Le parc de Lorimier

Situé sur l’avenue Laurier (oui, oui), à l’est de Papineau, ce parc est très peu connu et très peu fréquenté. Il reste que c’est un super parc pour pique-niquer. Il y a une boucherie au coin de la rue et une fruiterie en diagonale. Très très cute endroit.

Source : @guillaumemoffet — Instagram

Le parc de Vimy (Jacques Parizeau)

Le parc de Vimy est situé sur deux étages. Les jeux pour enfants sont en bas de la colline et les tables pour manger et lire se trouvent plus haut. On peut tout de même observer les enfants d’en haut. Le parc est joli, mais il est situé près de la rue Côte-Sainte-Catherine, donc beaucoup de trafic.

Le parc de la Roumanie

Un peu moins vert, ce petit parc est caché sur Clark, près de l’avenue des Pins. C’est le parc parfait pour aller jouer avec les cocos et lire un livre, puis casser la croûte pour souper en famille. Mignon !

Je vous invite à nous partager vos parcs préférés pour qu’on puisse aller y faire un tour ! Quel est votre parc de prédilection en ville ?

Référence de l’image à la une

À propos de moi

Marie-Anne aime les espaces vides, les photos Instagram et le café. Elle aime s’éparpiller, dessiner et faire naître de nouvelles idées. Son atelier est le repère de sa créativité. Elle est designer d’accessoires en cuir tanné végétal essentiels à la vie quotidienne. Elle a commencé comme aide-designer chez Betina Lou, une ligne de prêt-à-porter féminin située à Montréal. Elle a, par la suite, vécu quatre mois à New York, a travaillé pour la compagnie Rhié et est tombée en amour avec Williamsburg. À son retour, elle a lancé une ligne d’accessoires en cuir tanné végétal pour combiner son amour de la création et de la mode écoresponsable.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.