Par 

Par monts et par vaux


J’aimerais vous faire découvrir des petits coins de France méconnus, du moins hors des sentiers battus. Originaire de la région, j’ai eu envie de me replonger dans les paysages de mon enfance pour un petit bain de jouvence et partager avec vous mes coups de cœur.

Parfois, un retour aux sources permet de nous retrouver sur le chemin de la vie. On a souvent tendance à suivre trop de routes en même temps, que l’on s‘égare. Alors un retour aux racines, à l’essentiel est important. Après tout, sans racines un arbre ne pousse pas!

La Loire peut sembler une destination atypique, mais elle est pleine de charme lorsqu’on a envie de s’aventurer un peu plus au cœur de la France. Le Forez, ancien nom donné à ce bout de territoire, est traversé par le fleuve la Loire. Il est situé entre les monts du Lyonnais (baptisés montagnes du matin) et du Forez (montagnes du soir).

 

La ville de Montbrison

Montbrison est située à environ une trentaine de minutes du lieu où j’ai grandi. Considérée comme la capitale du Forez, cette petite ville au passé prestigieux renferme un riche patrimoine culturel, comme sa magnifique collégiale datant du XIIIe siècle et son orgue Callinet classé « orgue historique ». Datant de l’an 1300, une  salle héraldique unique en France de par son ancienneté. On y trouve 1970 blasons d’époque peints sur bois ayant survécu aux ravages de la Révolution française.

 

montbrison 1

Ce que j’aime avant tout, est de déambuler le long de ses petites rues en longeant les vieilles bâtisses en pierres, tout en croquant de succulents petits chocolats de Philippe Bel, et oui, je suis gourmande!

Si vous êtes curieux et curieuse comme moi, allez fouiner dans les petites cours intérieures  pour découvrir parfois de belles surprises, ou encore, marcher le long du petit canal  du Vizézy, avant d’aller  flâner dans le parc du jardin d’Allard, à l’ombre de ses grands arbres.

montbrison 5

Chaque samedi matin, au cœur de la ville, un immense marché. On y trouve absolument de tout! Du saucisson, en passant par le fromage de chèvre frais, des vêtements, des fruits et légumes… tout bonnement un régal pour les yeux et les papilles.

montbrison 8

Pour les gourmands, à tester dans le centre-ville de très bonnes boulangeries, fromagers-affineurs et pâtissiers… (pour les bonnes adresses n’hésitez pas à me demander je serai ravie de vous guider sur les chemins de la gourmandise!)

Montbrison possède d’ailleurs sa spécialité fromagère : la fourme de Montbrison qui bénéficie d’une AOC (appellation d’origine contrôlée).

Cette dernière a même une fête en son honneur en octobre.

Autre fromage réputé du coin, la fourme d’Ambert.

Des « mioum mioum » de plaisir en perspective!

 

Le prieuré de Saint-Romain-le- puy

Cet édifice construit entre le Vème et XVe siècle est situé sur un pic volcanique qui domine la plaine du Forez, d’où ce magnifique panorama à 360 degrés, le tout entouré de vignes.

saint-romain-le-puy 2

Ce qui m’a le plus surpris, ce sont les peintures médiévales aux dessins et motifs parfois si modernes,  et encore si bien conservées. On réalise alors que tout était moins lugubre qu’on ne peut penser, et plutôt très coloré à l’époque, car les lieux étaient entièrement peints.

DSC_0104

Les frises représentant les corps féminins sont d’une grâce indescriptible.

saint-romain-le-puy 11

Magnifique coup de pinceau d’un auteur à jamais anonyme, mais qui a su retranscrire la féminité de l’époque à merveille.

DSC_0088

À souligner, le travail de l’association Aldebertus qui fait vivre et entretient les lieux. Nombre de ces sites en France sont sauvegardés grâce à des amoureux et passionnés des vieilles pierres qui permettent ainsi la transmission d’un patrimoine culturel unique et riche.

 

Le village de Saint-Galmier

Autre petit village des environs cher à mon cœur. Déambuler dans son centre-ville et parcourir ces vieilles petites ruelles a toujours un petit côté magique, voire romantique.

saint-galmier 4

Ce petit village vit le jour à l’époque gallo-romaine et s’élève lui aussi sur une petite colline.

saint-galmier 11

Au pied du village, un Hippodrome, dans lequel vous pouvez régulièrement venir assister à des courses hippiques quasi tout au long de l’année. N’hésitez pas à consulter le calendrier !

saint-galmier 16

La célèbre source Badoit (dont on peut trouver l’eau dans certains Intermarché et Jean Coutu à Montréal) est une eau naturellement gazeuse, connue depuis l’antiquité. Elle a fait la renommée de la ville. D’ailleurs, chaque année pour les fêtes de Noël, Badoit produit une série limitée de bouteilles en verre. Pour les curieux, vous pourrez aussi visiter l’usine d’embouteillage.

saint-galmier 3

Chaque été a lieu un festival de cinéma sous les étoiles, juste dans le grand parc, au-dessous de la vieille citée.

Sportives et sportifs, je vous conseille de vous stationner au pied du village, et de parcourir les lieux à pieds. Excellent pour les mollets!

D’ailleurs savez-vous comment se nomment les habitants de Saint-Galmier? Je vous laisse chercher!

 

Le château de la Bastie d’Urfé

bastie d'urfé 4

Autre site à découvrir, car celui-ci a un lien avec l’histoire de Montréal. Il s’agit du château de la Bastie d’Urfé (unique sur le plan architectural et artistique pour l’époque) ayant appartenu à une célèbre famille : les d’Urfé.

Le plus célèbre d’ente eux, Honoré d’Urfé, écrivain et homme de lettres, grâce à son fameux roman pastoral « l’Astrée », un véritable pavé de la Renaissance, écrit sur plus de vingt ans et comptant pas moins de cinq volumes de mille pages chacun. Ce dernier nous conte l’histoire d’amour du berger Céladon et de la bergère Astrée sur un fond politique et culturel de l’époque. Le best-seller de son temps!

bastie d'urfé 8

Pour la petite histoire un des ancêtres de l’écrivain, François-Saturnin Lascaris d’Urfé laissa son nom à la Baie d’Urfé (située à l’ouest de l’île de Montréal).

À voir absolument, la fameuse « salle des Rocailles » datant du XVIe siècle, faite d’un assemblage de petits galets, sables colorés, coquillages et pierres. Dernière de ce genre ayant traversé les siècles.

bastie d'urfé 2

Nombre de ses éléments décoratifs se retrouvent un peu partout dans le monde, suite au démantèlement et à la vente de ses  décors au cours du  XIXe siècle, notamment au Metropolitan Museum de New York.

Finalement, renouer avec ses racines, nous permet de voir les choses sous un autre angle. D’apporter un regard différent à ce qui fut, ce qui est et qui sera, et se dire, que nous sommes libres, malgré les apparences et que nous avons toujours le choix.

Car n’oubliez pas, vous êtes l’artisan de votre bien-être.

Vous cherchez une destination surprenante pour partir à l’aventure? Renouer avec votre histoire? Parfois il suffit juste de retourner d’où l’on vient pour savoir enfin où l’on veut aller et retrouver l’enfant plein de rêves qui sommeille en nous.

À propos de moi

Parce que la vie est un voyage, une aventure ; que l’on ne sait jamais vraiment de quoi demain sera fait ; et surtout parce qu’elle n’est pas une question de « pourquoi », mais de « pourquoi pas », c’est en 2009 que Daphné quitte la France pour s’installer au Québec après y avoir passé un an en tant qu’étudiante à l’Université de Montréal en 2001. Curieuse, autodidacte, gourmande et surtout discrète, elle aime utiliser ses sens et savourer le temps qui lui est imparti en s’offrant la chance de pouvoir réaliser le maximum de ses rêves. Amoureuse de la bonne cuisine, des vieilles pierres, du bon vin et des livres, elle espère faire naître le goût des choses bonnes et simples qui nous entourent et qui bien souvent deviennent si familières que l’on ne prend plus la peine de les apprécier : la caresse du soleil sur votre peau, un morceau de chocolat fondant délicatement sous votre langue, la lecture d’un bon livre… Massothérapeute sur ses temps libres, son mantra : « On est tous l’artisan de son bien-être ». Elle évolue d’une passion à l’autre, en espérant rendre les gens heureux, désireux et curieux de pousser d’autres portes afin de découvrir ce qui se cache derrière.

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Voyager sans voyager
04-16-2018
Omotenashi
04-02-2018
Portrait d’une Bohos – Andy Dubois
10-25-2016
Voyagez, volez, sentez et vivez
09-16-2016
Douceur germanique
06-15-2016
À la croisée des chemins
10-28-2015
À la découverte du Sud-Ouest
10-07-2015
Petits plaisirs californiens – Mes découvertes aux alentours de San Francisco
09-20-2015
Petits plaisirs californiens – Mes découvertes aux alentours de San Francisco
08-10-2015

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.