Par 

Les bases d’une garde-robe minimaliste


Si vous avez lu le dernier article que j’ai écrit, vous savez que je déménage. Et qui dit déménagement, dit : grand ménage ! Afin de partir plus légère, j’ai donc décidé de me départir de plusieurs choses, dont mes vêtements. Je souhaite épurer ce que je possède, et commencer par les vêtements me paraissait bien logique.

Fait pétillant : Les femmes portent 20 % de leur garde-robe, 80 % du temps.

C’est assez choquant comme fait, mais en même temps, ça ne m’étonne aucunement. Il y a quelques trucs pour avoir une garde-robe minimaliste qu’on peut porter 100 % du temps, beau temps, mauvais temps.

1. Se donner des lignes directrices

Il faut que la garde-robe soit en lien avec les activités quotidiennes. Chaque personne a son propre mode de vie et les vêtements doivent être adaptés. Je marche beaucoup, je fais du vélo, mais j’adore être mignonne. Par contre, impossible pour moi de me promener en talons hauts sur mon vélo Fixie… Vous voyez le portrait !

2.Définir son style idéal

« La mode se démode, le style jamais » — Coco Chanel

C’est vrai, et si vous vous créez votre propre style et que vous êtes fidèle à votre personnalité, les vêtements et accessoires que vous choisirez vont vous suivre longtemps. C’est un gage de durabilité !

Important : connaître sa silhouette, c’est tellement plus simple ! Et si vous avez du mal, ici, il y a plein de modèles et d’astuces.

3. Faire un plan

Il faut définir les trois principales activités de notre mode de vie

– Travail — casual cute — aller au travail en vélo

– Amis et date en amoureux — casual cute

– Yoga — confo — aller au yoga en vélo

Proportion du temps

Choisir ses couleurs chouchous

Faire des ensembles gagnants

Anecdote : J’ai souvent à rencontrer des clients, que ce soit à leurs bureaux ou dans des pop-up ou marchés de Noël. Je n’ai pas beaucoup de temps pour décider de ce que je mets. Alors, je me suis fait des ensembles gagnants dans lesquels je suis confortable et bien présentée. En parlant avec Mélanie, de Baltic Club, je me suis rendu compte que je n’étais pas la seule à faire cela… 😉 Ça nous permet de garder notre énergie pour les décisions importantes !

4.Bien choisir les bases

J’ai regardé quelques modèles de garde-robe afin de m’inspirer et je vous ai fait une version plus personnelle que je vous conseille de mettre à votre goût selon les critères plus hauts. Il faut garder certaines proportions de hauts et de bas, de souliers et d’accessoires pour créer des variantes entre les ensembles sans se perdre dans un fouillis chaotique de trop-plein de vêtements !

C’est un exercice qui, selon moi, est intéressant à faire tous les ans. Ça permet de faire le point, de donner au suivant quand il y a un trop-plein et de renouveler les vêtements qui peuvent être désuets.

Je vous invite à lire mon prochain article sur une garde-robe éthique et durable !

À bientôt !

Photo à la une: Matumtl

À propos de moi

Marie-Anne aime les espaces vides, les photos Instagram et le café. Elle aime s’éparpiller, dessiner et faire naître de nouvelles idées. Son atelier est le repère de sa créativité. Elle est designer d’accessoires en cuir tanné végétal essentiels à la vie quotidienne. Elle a commencé comme aide-designer chez Betina Lou, une ligne de prêt-à-porter féminin située à Montréal. Elle a, par la suite, vécu quatre mois à New York, a travaillé pour la compagnie Rhié et est tombée en amour avec Williamsburg. À son retour, elle a lancé une ligne d’accessoires en cuir tanné végétal pour combiner son amour de la création et de la mode écoresponsable.

1 Comments

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.