Par 

Alerte: femme au pouvoir


Parlons carrière, vous le voulez bien. Qu’on soit infirmière, enseignante, journaliste, comptable (…) on a toutes nos obstacles à remonter pour faire notre place, en tant que femme. Eh oui, la féministe en moi parle encore, mais je n’y peux rien: je suis fascinée par les différences qui existent entre les hommes et les femmes sur le marché du travail. En particulier, les femmes ayant un poste de direction. Je m’explique.

Pour les mêmes décisions prises, une femme sera considérée trop dure alors qu’un homme sera déterminé; une femme sera méchante alors qu’un homme sera simplement direct; la femme sera contrôlante alors qu’un homme sera… en contrôle. Les idées préconçues qu’on se fait d’une femme au pouvoir sont inévitablement plus strictes et négatives, parce qu’on la juge différemment qu’on examine un homme. Parce qu’une femme en pouvoir, ça dérange.

Je suis moi-même à la tête d’une équipe, majoritairement féminine qui plus est. Bien que je sois choyée d’avoir des collègues en or, je n’entrerai pas dans les détails de mes défis quotidiens. Je me penche ici sur le fait qu’on attend de la femme « boss » d’être tellement plus parfaite qu’un homme. Et pourtant. Parce qu’on est visiblement plus compréhensive, sensible et chaleureuse que la gent masculine, on ne peut pas se permettre de gérer de la même manière. On attend d’une patronne qu’elle soit une mentor, une leader, une coach; qu’elle ait une oreille attentive, qu’elle nous supporte, nous aide, nous comprenne et nous laisse être moi-même. Et si on reçoit tout ce soutien de sa part, n’en faudra pas beaucoup pour la mettre sous les projecteurs dès qu’elle osera donner une directive qui plaît moins. Aïe! Alors, on fait quoi?

J’ai récemment lu tout un dossier sur le sujet des préjugés de la société envers les femmes en poste de direction. Je ne réalisais pas que c’était un tabou et une réalité qui existe dans pratiquement tous les domaines. Et si c’est déjà un défi pour une femme de se retrouver dans une position qui demande de gérer, je crois que le problème vient en fait de tous et chacun.

Alors, si vous avez une femme comme supérieure au travail, demandez-vous si vous lui accordez la même justice que vous le faites pour un collègue égal masculin. Questionnez-vous plus d’une fois lorsque vous réagissez suite à l’une de ses initiatives, ou face aux attentes que vous avez d’elle. Et au lieu de vous sentir menacée par elle, comptez-vous plutôt chanceuse d’avoir un tel modèle en haut de vous. Parce qu’après tout, n’est-il pas vrai qu’il y a pleins d’avantages à un caractère féminin?

feminisme

À propos de moi

Passionnée par la vie, Caroline met de l’avant son sourire et son dynamisme, tout en étant généreuse de sa personne. Amoureuse des voyages et de l’esthétisme dans sa globalité, elle voue un culte pour le bien-être, les expériences qui font grandir …et les petits pots de crème. Tout en force et en douceur, elle croit que les relations humaines sont basées sur l’honnêteté et la transparence.

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Quelques astuces pour lancer son site e-commerce
09-08-2016
Ode à la femme
03-12-2016
Mon coming out.
02-17-2016
L’illusion des déesses des temps modernes
10-21-2015
Devenir prof de yoga
02-26-2014
Jolie vidéo: Les femmes peuvent changer le monde!
11-22-2013
Le concept du « worklife integration »
09-16-2013
Leçon de vie: la beauté
07-30-2013
On porte quoi un soir de rancart?
06-12-2013

2 Comments

Mélissa Mayer
Reply 25 mars 2014

Excellent article! J'ai l'impression que si toutes le femmes embrassaient leur puissance, et non seulement celles qui ont des postes de pouvoir, ce serait beaucoup plus facile pour tout le monde. C'est justement ce que j'aide les femmes à faire dans leur vie professionnelle. Merci d'avoir lancé cette importante discussion!

Mélissa Mayer
Coach en leadership authentique

    Caroline Élie
    Reply 27 mars 2014

    Merci beaucoup Mélissa! C'est un sujet tabou que j'approche avec prudence, et je suis tout à fait d'accord que la clé réside dans le fait de s'entraider toutes ensemble.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.