Par 

Une cure de jus – une détox qui fait grand bien !


Une détox? Ça faisait bien longtemps que je désirais tester. Car oui, avec les derniers mois (que dis-je la dernière année) en format cent mille à l’heure (importante transition dans mon mode de vie), même si je « travaille très fort » pour prendre soin de moi au quotidien, il est certain qu’un 24 heures pour détoxifier mon système s’avérait une excellente idée. Et voici ce qui est arrivé il a peu de temps. Et ce, avec les Jus Enzymes – jeune entreprise montréalaise.

Allez hop, on fait un ménage du printemps !

Pourquoi un ménage du printemps?

On dit ménage du printemps parce qu’une cure permet d’éliminer les toxines qui engorgent votre système pour ainsi rééquilibrer votre organisme. D’ailleurs en transition de saison comme ce que nous vivons actuellement, c’est une excellente façon de faire un redémarrage.

Sympathique…avant tout ! 

Il faut le dire, le contact avec Pascale, la co-fondatrice a été absolument génial. Le rapport humain étant au centre de mes priorités, j’ai beaucoup apprécié son approche sympathique autant lors de la livraison que du suivi post-cure.

Enzymes, c’est un couple d’entrepreneurs passionnés qui ont une mission que j’adore !

« Influencer positivement le plus grand nombre de personnes possible à effectuer une transition vers un mode de vie plus sain qui est en harmonie avec l’environnement tout en démontrant le pouvoir de la nutrition naturelle et biologique. »

Et c’est parti ! 

Pour cette journée, j’ai décidé de ralentir le mouvement et de prendre un moment pour travailler de la maison. Oui je sais, la vie de pigiste à ce côté plutôt positif. Mais sachez que la plupart des gens effectuent une cure directement du bureau sans problème.

Par contre, être tranquille à la maison à ce défaut d’avoir un…réfrigérateur tout près de soi. Il faut donc tenir le coup et se tenir loin de nos « mauvaises habitudes ». Je vous confirme par contre que j’ai profité de bains aux huiles essentielles et de séries télé en soirée pour relaxer un brin et me changer les idées. Génial  !

L’aspect positif de la cure : on a toujours un jus à boire, ou presque. L’horaire est bien construit et ce que l’on consomme est goûteux et tout de même « bourratif » même si l’objectif est une cure. De plus, toutes les explications nous guident efficacement.

On débute le matin avec un élixir herbe de blé. Nettoyeur, constructeur, guérisseur, protecteur et régénérateur pour la santé – il est un must au quotidien. Je compte d’ailleurs l’intégrer à ma routine matinale. Et tout au long de la journée, j’ai pu aussi découvrir différents jus : le kermes écarlate, le vert tendre, le cayenne, le brit lite, le géant vert et l’amandine de son prénom. Mon préféré, je ne serais dire lequel puisqu’ils sont positionnés à des moments particuliers pour répondre à des objectifs précis dans votre journée. Je goûtais donc chacun d’eux avec cette idée en tête.

L’expérience 

À priori, le bonheur d’avoir ces magnifiques jus à portée de main sans avoir à les faire soi-même. On se concentre donc sur l’essentiel – soi. Pour ma part, le 24 heures est suffisant – du moins pour le moment en comparaison à trois jours ou même une semaine. Grignoteuse SANTÉ de nature, j’ai trouvé le 24 heures tout de même difficile (ne faites pas de tours fréquents sur Instagram si vous suivez quelques foodies). Je sais par contre qu’une fois passé un certain cap, le processus devient beaucoup plus intégré. Le 3 jours, un prochain défi, qui sait?

L’après-cure rapetisse notre estomac, manger à tout prix n’est plus nécessaire – bonne nouvelle !  On en vient  à sentir  plus d’espace dans son corps et on mange en tenant compte de ce que nous ingérons. C’est un peu comme revenir nécessairement à la slow food – à l’essentiel. On se rend compte qu’on mange trop et trop vite. Ce fut mon constat.

À recommencer? Définitivement. D’ailleurs je compte détoxiquer un 24 heures par-ci par-là plus souvent dans ma routine mode de vie.

Des questions, surtout n’hésitez pas !

À propos de moi

Julie se passionne pour le mieux-être et l’art de vivre. Professeure de Yoga et de Danga, elle craque pour l’humain et ses riches interactions. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmosphères et des concepts lors de ses ateliers : d’ART DE VIVRE, de DANGA et dans ses classes de yoga. Parallèlement à l’enseignement, elle met à profit dix années d’expérience dans le domaine des communications en offrant une alternative mieux-être avec sa plateforme Bohos et ses collaborations en tant que rédactrice. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Un esprit sain dans un corps libre
10-30-2016
Pourquoi augmenter votre consommation d’eau ?
09-07-2016
Le temps d’une rencontre avec Marikym Hervieux
12-06-2015
Un cheers à votre santé !
07-22-2015
« South Florida Living » ou la suite de mon intégration en Floride
06-22-2015
Notre dernier smoothie d’avril: le smoothie PAZE
04-24-2015
Les smoothies d’avril: smoothie Aprilcot
04-16-2015
Les smoothies d’avril: Smoothie Tonique Rose
04-09-2015
Célébrons le printemps : un smoothie nettoyant Vert Éspérance
03-20-2015

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.