Par 

Option matcha


Depuis peu, je sens que mon corps a besoin d’une « détox ». D’abord, il y a la peau du visage qui réagit à tout et rien. Ça doit faire quatre jours que j’ai l’épiderme échaudé et que j’ose à peine sortir avec ce froid sibérien. Aussi parce que j’ai généralement une belle peau et que ça me tape de sortir comme ça, mais ça, c’est une autre histoire, et je vous raconterai mon épopée « retour belle peau » bientôt.

Je prends donc les grands moyens pour cette année 2018 et je réduis considérablement les éléments acides de mon alimentation. Ceci implique : le café.

Il y a plusieurs années de cela, je m’étais départie du café. Je n’en ai pas bu pendant un bon bout de temps et je me portais bien. Donc, arrêter d’en consommer ne me dérange pas du tout, en fait. Mais attention, je n’arrête pas à jamais, je réduis considérablement, nuance ! Un café en week-end, why not? Si ça se présente.

Rassurez-vous, ce n’était pas comme si j’en buvais des tonnes : un petit allongé le matin avec un nuage de lait de soya. Mais bon, je sens que ça va me faire grand bien. Et ce qu’il y a de chouette avec les années et mes différentes healthy experimentations, c’est que j’apprends à connaître mon corps. Je sais donc que cette pause m’aidera beaucoup.

L’amour du matcha

Lors de mon voyage au Japon, je buvais très peu de café, mais plutôt des tonnes de thé matcha : le matin avec mon repas à la japonaise (manger des œufs, des légumes et du riz avec des baguettes, c’était l’ultime), avec mes repas (tout spécialement mes sushis). C’était vraiment extra !

Il est fait à partir de feuilles de thé moulues. Au lieu d’infuser les feuilles, on le consomme sous forme de poudre dans de l’eau chaude directement. Et contrairement au café, sa caféine (oui, il y en a) se libère sur une longue période, ce qui veut dire que son effet énergétique fonctionne toute la journée.

On dit également qu’il est un excellent antioxydant, un détoxifiant pour le système et un alcalinisant naturel (quand je vous disais que je désire réduire l’acidité). Il serait aussi bourré de nutriments et nous vitaliserait. Chouette !

Oh ! Et je ne vous apprends rien, mais plusieurs recherches mentionnent ses bénéfices anti-cancer. Je me lance donc dans le matcha les bras ouverts.

Ça vous intéresse vous aussi ?

Référence de l’image à la une

À propos de moi

Julie se passionne pour le mieux-être et l’art de vivre. Professeure de Yoga et de Danga, elle craque pour l’humain et ses riches interactions. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmosphères et des concepts lors de ses ateliers : d’ART DE VIVRE, de DANGA et dans ses classes de yoga. Parallèlement à l’enseignement, elle met à profit dix années d’expérience dans le domaine des communications en offrant une alternative mieux-être avec sa plateforme Bohos et ses collaborations en tant que rédactrice. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.