Par 

Sur les rails de sa vie


Se réveiller le matin et constater que la personne avec qui on s’est endormie pendant des années, n’est plus là. Difficile. Réaliser qu’il n’est plus à côté de soi. Quoi faire une fois les pleurs essuyés, une fois les hurlements étouffés?

Par où commencer pour se réapproprier son bonheur ?

Je vois de plus en plus de merveilleuses jeunes femmes se retrouver dans une situation similaire d’abandon. Des femmes superbes, qui ont leur emploi, leurs enfants, leur vie quoi…  Elles se font jeter comme ça, sans préavis. Loin de moi l’idée d’écrire un texte sur une frustration contre les hommes… car les hommes, on les aime! Mais parfois, on se trouve dans des situations critiques, qui nous transportent vers une remise en question quotidienne. Qui suis-je vraiment? Ai-je réellement fait quelque chose pour moi pendant toutes ces années? Ou alors n’était-ce que pour lui plaire… pour nous accommoder dans le couple?

Il faut se regarder en face et constater qu’on est une personne vraiment merveilleuse! Magnifique! Ce n’est pas l’autre qui invente notre beauté intérieure ou extérieure. La vie que l’on menait depuis des années, elle nous appartient. Il ne faut jamais l’oublier. Oui, cela se peut que l’on en vienne avec une envie de tout changer: Travail, entourage, cheveux. Mais il faut prendre le temps d’y penser. Il faut rester, malgré tout, une femme réfléchie. J’en conviens que ce n’est pas évident de se retrouver seule, quand on avait l’impression d’en arriver enfin à quelque chose. Une maison, des enfants, des vacances planifiées à deux. Voyons- le comme  une occasion de se retrouver en face de soi-même. De faire le bilan.

Pourquoi ne pas en profiter pour se réapproprier des lieux? Installer sa décoration, vouloir vivre dans son propre espace. Les moments de solitude ne seront que plus positifs!

Il faut aller voir des gens en qui on a confiance, ceux qui nous font du bien! Des amies avec qui aller prendre un petit verre de vin peut-être? Parce que, oui, à petite dose, ça peut même être bon pour la santé.

C’est vrai qu’un petit  »relooking » cheveux ne peux pas faire de mal… mais s’il-vous-plaît…pensez-y bien avant de vous imposer un changement trop drastique!

On peut en profiter pour s’inscrire dans un cours de mise en forme. Un esprit sain dans un corps sain, ce n’est pas des paroles en l’air!

Aller parler avec un professionnel de la santé, peut aider. Même si on croit souvent que c’est pour les autres…le fait de parler avec quelqu’un d’impartial, qui est en terrain neutre, nous rend souvent plus à l’aise. On se remet ensuite tranquillement sur les rails de notre vie. On en ressort que plus armée.

Pas bon de se terrer, et de se dire que l’amour, ce n’est  pas pour soi. De plus, il n’y a pas de moment particulier pour se permettre de retrouver le bonheur à deux.  C’est quand on est prête. Je ne crois pas que c’est aux autres à nous dicter notre conduite. Il faut garder confiance en soi, et s’imposer ses  propres limites.

Pour ma part, toutes ces étapes sont dans mon livre, je les traverse présentement. Je vous dit, chères jolies femmes… l’amour existe réellement. Il est justement en train de cogner à ma porte ...

Crédit photo

À propos de moi

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Comment votre employeur peut vous aider à vous émanciper
09-12-2018
Routine beauté : Annie Langlois
05-28-2017
Retrouver son bonheur
02-10-2016
Trois chouchous de Bohos pour oublier le rhume !
12-01-2015
Mon ami Mala
09-28-2015
Paradis Eastman
09-05-2015
Trouver le «bliss » à travers le massage
07-22-2015
Et la personnalité de l’année est… MOI!
07-21-2015
Le déclic
07-07-2015

3 Comments

Claire
Reply 2 mars 2013

Rafraîchissant et tellement vrai!

    Julie Thério
    Reply 7 avril 2013

    Je seconde!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.