Par 

Confos, les soutifs!


Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais lorsqu’il s’agit d’un soutien-gorge, malgré le fait que je l’aime ravissant sans le vêtement, il m’importe de m’y sentir avant tout confortable. J’en recherche un dans lequel je me sens à la fois sexy, que tout reste en place, et que ça s’harmonise avec ce que je porte : été comme hiver.

Est-ce que le soutif est nécessaire à la vie des femmes ? Non. Plusieurs ont d’ailleurs décidé de se départir de cette habitude. Génial ! De mon côté, je préfère l’utiliser. Pour ma poitrine généreuse, c’est beaucoup plus confortable lors de mes déplacements, pour le sport et selon les vêtements que je porte. Et puis, je ne sais pas, il y a quelque chose de romantique qui me plaît là-dedans. Bref, vivement le libre-choix !

J’ai donc été très heureuse de tester deux modèles de la collection printemps-été WonderBra qui, je vous le jure (je ne raconte pas d’histoire ici), me servent depuis comme une seconde peau. Si je n’ai jamais eu la chance de les essayer avant, je peux vous garantir que je suis maintenant une nouvelle fande cette marque.

C’est d’ailleurs pour apprendre à les connaître un peu plus, pour dénicher quelques astuces pratiques et pour goûter un peu plus à l’univers (mystérieux) des sous-vêtements, que la designer Karine Allard, chez WonderBra, s’est prêtée au jeu de l’entrevue en répondant à quelques-unes de nos questions.

1. Lorsque l’on s’achète un soutien-gorge, quels critères sont importants à regarder pour faire le bon choix ?

À la question, suis-je capable de porter ce soutien-gorge sans top devant mon chum ? Si la réponse est oui, alors j’ai fait le bon choix.

2. Comment pouvons-nous voir que l’on achète un soutien-gorge de qualité ? Quels sont les éléments à observer ?

Explorez le soutien-gorge avec les mains. Si la matière principale, les coutures et les accessoires sont lisses et doux, et qu’ils vous renvoient une image de confort, ce soutien-gorge devrait tenir ses promesses.

Petite astuce pour les soutiens-gorges avec armatures, vérifiez, au niveau du tube à armature, que celle-ci dispose d’un petit espace d’environ un centimètre au niveau du dessous-de-bras. Le tube à armature a tendance à se rétracter au fur et à mesure des lavages. C’est pourquoi nous avons ce petit espace qui évitera que l’armature ne perce le tube et s’échappe dans la machine à laver.

3. Quelles sont les tendances chez WonderBra cette année, et dans la lingerie en général ?

Élégance et confort sont toujours mes mots clefs. Cette année encore, de petites touches de dentelles très féminines, travaillées sous un tulle. Une lingerie très légère, confortable, avec du maintien. Toujours et encore plus de couleurs : du bleu, du violet, des rouges. Des couleurs toujours plus audacieuses dans la lingerie qui jouent sur nos humeurs.

 

 

4. La plus grande erreur que l’on peut faire en s’achetant un soutien-gorge ?

Ne pas l’essayer ! Surtout ne pas faire de compromis sur le confort, comme pour les chaussures. (Enfin, pour ma part, c’est surtout sur les chaussures qu’il faut que j’arrête de faire des compromis !)

5. Quels sont les matériaux (tissus) que les marques utilisent maintenant pour rendre le soutien-gorge le plus confortable qui soit ? Quels matériaux devons-nous privilégier ?

Bien évidemment, avec de l’élasthanne, du lycra pour l’élasticité. Des matières douces, savonneuses, peau de pêche comme les microfibres et respirantes avec les bonnets moules en spacer.

6. Selon vous, quels sont les essentiels soutiens-gorges à avoir dans sa garde-robe pour porter à la fois la petite robe noir ou le chandail en coton blanc avec le jean ?

– Un bon petit soutien-gorge classique, coupé-cousu, balconnet ou plus emboîtant pour les généreuses.

– Pour un joli décolleté, préférez à corbeille au push-up.

– Un bandeau strapless, pour l’été. Indispensable et trop tendance !

– Un soutien-gorge plongeant, pour un décolleté vertigineux…

– Un petit triangle, tellement mignon !

– Et, bien sûr, pour les plus courageuses d’entre nous, un soutien-gorge de sport.

Pour les couleurs : du noir, toujours très chic, des beiges pour l’invisibilité, et du rose pour voir la vie en rose.

7. Qu’est-ce que vous privilégiez chez votre clientèle pour vous assurer qu’elle fait le bon choix de soutien-gorge ?

Nous vendons nos produits sous différentes ombrelles à travers le cintre et la boîte afin de les guider dans leurs recherches.

8. Selon vous, le soutien-gorge du futur c’est ?

Un secret, mon travail de tous les jours !

Photos: Wonderbra

À propos de moi

Julie se passionne pour le mieux-être et l’art de vivre. Professeure de Yoga et de Danga, elle craque pour l’humain et ses riches interactions. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmosphères et des concepts lors de ses ateliers : d’ART DE VIVRE, de DANGA et dans ses classes de yoga. Parallèlement à l’enseignement, elle met à profit dix années d’expérience dans le domaine des communications en offrant une alternative mieux-être avec sa plateforme Bohos et ses collaborations en tant que rédactrice. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.