Par 

Apprendre ses leçons : une question de confiance


J’ai terminé l’année sur un nuage ! J’ai eu la chance de faire des rencontres émouvantes sur le plan personnel et qui ont rallumé la flamme sur le plan professionnel. Durant les trois dernières semaines de 2016, malgré la fatigue, j’avais le cœur léger, la tête remplie d’idées et l’esprit imprégné de courage. Mais comme toute bonne chose à une fin, il faut bien retomber sur terre un jour : le début d’année est plus ardu. Peut-être est-ce dû à la fatigue accumulée, au retour progressif à une routine bien chargée, à l’anticipation des mois à venir… peu importe la raison, je n’ai pas l’intention de rester dans cet état d’esprit. Ça ne sera pas chose facile, car je connais mes faiblesses et mes tendances à ressasser les mêmes pensées négatives, à angoisser pour tout et pour rien. Pourtant, je suis bien déterminée à changer mes habitudes. Toujours inspirée de mes rencontres de décembre, j’axe mes efforts sur ce que je retiens de celles-ci.

Première leçon : se faire confiance

confiance

A New Kind Of Rebel

Je suis une femme qui doute. Je remets en question chacune de mes actions, chacune de mes réalisations. Je vise la perfection pour éviter de décevoir ou de subir l’échec. J’aime savoir, prévoir. Tout est anticipé : les processus, les résultats, les impacts, les réactions, etc. L’inconnu m’effraie et je l’évite à tout prix. Revers de la médaille : le quotidien est stressant et malgré tous les efforts pour y échapper, les échecs sont d’autant plus douloureux. Douter de soi et de son travail est éreintant. Tout finit par reposer sur nos épaules. Pourtant, nous avons un entourage, un bagage et des compétences sur lesquels nous devrions nous appuyer sans nous poser de questions. Loin de moi la pensée magique. Le travail est de mise pour réussir nos objectifs, mais il ne faut pas se cacher derrière la peur ou la modestie. Croire en soi permet d’avancer dans le plaisir, de prendre des risques calculés pour aller à la rencontre de ses rêves et dans les chutes, de se relever pour mieux continuer.

Deuxième leçon (découlant directement de la première) : laisser-aller

letitgo

Flickr

Parfois, nous n’avons aucune idée d’où nous allons ou de ce que nous faisons. La confiance en soi vient alors jouer un rôle primordial dans la suite des choses, car c’est avec elle qu’il faudra accepter l’inévitable : faire confiance au processus, à la vie. Arrêtez d’essayer de contrôler l’incontrôlable, autant sur le plan personnel que professionnel. Je travaille fort, je mets tous les efforts nécessaires pour arriver à mes fins, je mets toutes les chances et les outils pour réussir… le reste ne m’appartient pas. L’environnement, les circonstances, le « timing », les imprévus sont tous des éléments qui entreront dans l’équation et sur lesquels je n’aurai pas de pouvoir. Il faut vivre avec cela. Ce que je fais aujourd’hui aura quel impact dans 2, 5 ou 10 ans ? Qui sait ? Rien n’arrive pour rien apparemment. Alors, apprenons de chaque situation et soyons ouverts à la prochaine étape. Sans attente nécessairement. Accueillons l’inconnu. Ainsi, nous risquons d’être moins déçus, mais surtout plus aptes à faire face aux divers événements de la vie.

Finalement, troisième leçon : cultiver la gratitude

gratitude

Yogi Surprise

On dit souvent que l’herbe est plus verte chez le voisin. On développe alors un sentiment d’envie, de manque et on court constamment après ce qu’on ne possède pas. Voyez-vous où je veux en venir avec cela ? Fatigue, frustration, dépression… Pourquoi ne pas se satisfaire de ce que nous avons ? Non pas seulement se contenter ; apprécier ! Chaque petite chose de la vie peut réellement nous combler de bonheur, mais encore faut-il le reconnaître et en être conscient. Cela peut même aider lors de périodes un peu plus difficiles. Regardez autour de vous. Voyez la beauté. Soyez reconnaissant, même pour une seule petite chose, même pour une seconde. Vous vous sentirez beaucoup plus léger.

J’ai envie, cette année, d’être douce envers moi, mais forte envers la vie. Je vous souhaite ce même cheminement. Il est facile de s’oublier dans le quotidien et d’oublier les valeurs fondamentales. Retournez aux sources. Enracinez-vous pour être solides dans les tempêtes. Parfois, vous courberez sous la pression, mais comme le tournesol, le soleil vous ramènera dans la bonne direction. Soyez ce soleil pour vous et pour les autres. Bref, rayonnez, rayonnez, rayonnez ! Faites-vous confiance, foncez et appréciez ! Bon début d’année !

happy

andrewtkearns

Référence de l’image à la une

À propos de moi

La danse fait partie intégrante de la vie de Marie-Pier. Initiée très jeune, elle se dirige professionnellement vers l’enseignement de la danse et intègre, suite à sa formation en Danga, la pratique du yoga à sa pédagogie. La technique est primordiale pour elle, mais elle ne doit jamais être travaillée au détriment de la notion de plaisir. La créativité est au cœur de son travail. Elle désire aider les gens à se surpasser et à trouver leur propre façon de bouger. Marie-Pier adore écrire, c’est pourquoi elle collabore à la rédaction de billets pour Bohos.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.