Par 

Oui, je danse toute seule dans mon salon


À 8 ans, j’étais la petite dynamique qui prenait généralement le salon en otage la majorité du temps pour danser. J’inventais des chorégraphies à longueur de journée ou je faisais juste danser un peu n’importe comment pour lâcher mon fou. Merci les parents, car j’ai monopolisé le salon et le système de son vraiment trop souvent. Bref, je l’avoue…à 29 ans je fais encore la même chose.

Honnêtement, que je sois en semaine, le week-end…à un certain moment, j’ai besoin de rentrer dans la Julie-bulle et de lâcher mon fou. Le gym c’est bien, les cours de danse c’est bien, le yoga aussi, sortir danser le week-end aussi… mais le moment où je me fais jouer ma playlist pref et que je danse n’importe comment, c’est libérateur. Je mets mon iPod et je danse…point!

En plus d’avoir vraiment du plaisir, on parle ici d’une importante diminution du stress…et de la perte de calories! C’est ici que je vous intéresse n’est-ce pas? En effet, danser sans s’arrêter durant une heure nous ferait brûler 200 calories. Ce n’est pas rien!

Oui, vous vous dites peut-être que danser toute seule dans son salon, dans son sous-sol ou dans sa chambre c’est un peu trop adolescente quand on est un peu devenue une madame. Malgré le fait que j’ai parfois l’impression que mes rideaux ne sont pas suffisamment opaques et que deux ou trois personnes peuvent se marrer à l’extérieur (moi et mes scénarios), je continue! Je continue parce que j’aime bouger, que j’adore la musique et que je n’ai pas toujours besoin de toute cette rigidité des cours, du gym pour suer et me sentir bien.

Allez les filles, enfilez un legging et un t-shirt, partez votre playlist et dansez! Que le boyfriend trouve ça plutôt drôle…peu importe. En fait, je crois même qu’il trouvera ça plutôt craquant de vous voir aussi bien et loin des conventions.

Forever young! 

Évidemment ce genre de danse un peu folle s’applique aussi dans les party de maison avec des gens tout aussi jeunes dans leurs p’tits coeurs!

À propos de moi

Julie se passionne pour le mieux-être et l’art de vivre. Professeure de Yoga et de Danga, elle craque pour l’humain et ses riches interactions. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmosphères et des concepts lors de ses ateliers : d’ART DE VIVRE, de DANGA et dans ses classes de yoga. Parallèlement à l’enseignement, elle met à profit dix années d’expérience dans le domaine des communications en offrant une alternative mieux-être avec sa plateforme Bohos et ses collaborations en tant que rédactrice. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Comment votre employeur peut vous aider à vous émanciper
09-12-2018
Routine beauté : Annie Langlois
05-28-2017
Retrouver son bonheur
02-10-2016
Trois chouchous de Bohos pour oublier le rhume !
12-01-2015
Mon ami Mala
09-28-2015
Paradis Eastman
09-05-2015
Trouver le «bliss » à travers le massage
07-22-2015
Et la personnalité de l’année est… MOI!
07-21-2015
Le déclic
07-07-2015

6 Comments

Marylène
Reply 27 février 2013

Tellement !!
Je me rends compte qu'adolescente, je dansais fréquemment toute seule dans ma chambre sur le beat de mes tunes préférés qui passaient à CKOI en direct DU club le plus HOT en ville... à l'âge ou je n'étais pas encore admissible dans les bars ! Ma foi, j'avais du fun. Tous les mouvements de danse étaient permis.
Aujourd'hui, je ne fréquente plus les bars mais oh combien de fois j'y ait mis les pieds sur le dancefloor. On vieillit et les occasions pour danser se font très rares. En lisant cet article, ça me dit vraiment que j'aurais juste à me créer mes propres occasions et grimper le son dans mon salon et me laisser, comme avant, me défouler sur ma musique préférée :)

    Julie Thério
    Reply 28 février 2013

    Oui c'est vrai, on faisait ça au son des beats de la radio quand on était des jeunes adolescentes. Que de souvenirs! Tu as raison, s'amuser à la maison à écouter de la musique que l'on aime et à danser comme on le souhaite...c'est retourner à ces beaux moments de jeunesse lorsque nous étions un brin insouciantes! :)

StephMo
Reply 27 février 2013

Moi, à l'époque où je vivais chez mes parents, mon "public" c'était mes 2 portes de garde-robe.. Aujourd'hui, je danse (style annee 80..tsé le haut du corps qui va en avant et arriere, et les pieds pointus qui tapent le sol..) bref, maintenant c'est mon chum qui doit assister a ça et ce, a tous les matins!!! Pauvre lui !!!

    Julie Thério
    Reply 28 février 2013

    Les belles portes de garde-robe du temps. Awesome! T'as un mec chanceux toi! Vive les eighties du matin! Yay ;)

Claire
Reply 28 février 2013

Hum, moi je me souviens des vendredis après le souper avec mes petites fille s, on appelait cela les vendredis-théapie!!

    Julie Thério
    Reply 1 mars 2013

    Oui!!!! C'était super! :)

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.