Par 

New-York surf


Confortablement installée sur mon divan une journée de week-end, je suis tombée, sur les ondes de TVA Sports (j’ai un chum fan FINI de hockey, j’ai donc toutes les chaînes de sports), sur un documentaire vraiment super intéressant sur le surf.

D’emblée, si je pratique le SUP l’été, je dois vous informer que je n’ai pas encore fait de surf. Ben non ! C’est tout bête parce que c’est quelque chose que j’ai vraiment bien hâte de faire. Mais je crois, bizarrement, que cette patience avant de goûter à ce sport a quelque chose de très positif. En fait, je ne suis pas dans l’empressement, et ça fait du bien de ne pas se trouver dans cette zone une fois de temps en temps.

Cela dit, je crois bien m’y mettre cet été. C’est à l’agenda !


Si j’aime les belles plages de sable et l’eau tellement claire qu’on y voit ses pieds, je dois vous avouer avoir un faible pour les eaux froides, moins amicales, plus rudes.

Ça doit être mon âme de fille nordique, car j’ai bien hâte de faire éventuellement mon tour en Islande ou en Alaska. J’aime la fougue des natures plus mystérieuses, sombres. J’aime porter des pulls, respirer l’air frais d’un début de journée.

Mise en contexte réussie (je l’espère du moins), revenons à nos moutons et à ce fameux documentaire que je vous partage juste ici (hourra !).


Au travers de ce court documentaire sur le surf, on croise le destin de surfeuses, des femmes, des New-Yorkaises, qui vivent de surf et d’eau froide. Je suis un peu tombée en bas de ma chaise (divan) en les voyant.

Tout d’abord, cette nature pas toujours clémente, ces journées froides, elles les bravent pour surfer. Cette fougue qu’elles ont, peu importe l’âge ou leur mode de vie, pour se dépasser. Ce ne sont pas non plus des surfeuses qui pratiquent depuis belle lurette. La réalisatrice est d’ailleurs une petite nouvelle dans le circuit. Et c’est ce qui est cool, y’a pas d’âge pour commencer, ni de condition spécifique.

Et puis, ce lien entre la ville de New York (une ville que je love), et le surf. Ce qui peut sembler diamétralement opposé vient ici s’amalgamer intelligemment. J’aime ces contrastes entre ville et nature, entre explosion urbaine et connexion à la nature. J’aime ces femmes vraies, drôles, que l’on a inévitablement envie de connaître à la fin de ce short documentaire.

Je ne vous en dis pas plus, mais j’ai bien l’impression que vous aurez envie d’aller poser vos pénates quelques jours à NYC pour profiter de la ville et des vagues !

“AWAY is a short documentary film that looks at NYC’s surfing subculture through three female Rockaway Beach surfers. It explores what it is to have a deep commitment and love of a sport, delving into the inherent challenges that surfing in NYC brings.”

https://vimeo.com/107501568

Référence de l’image à la une 

À propos de moi

Julie se passionne pour le mieux-être et l’art de vivre. Professeure de Yoga et de Danga, elle craque pour l’humain et ses riches interactions. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmosphères et des concepts lors de ses ateliers : d’ART DE VIVRE, de DANGA et dans ses classes de yoga. Parallèlement à l’enseignement, elle met à profit dix années d’expérience dans le domaine des communications en offrant une alternative mieux-être avec sa plateforme Bohos et ses collaborations en tant que rédactrice. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Apprendre à tomber
05-26-2014

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.