Par 

En mode Jeslow pour de VRAI !


Vous connaissez comme moi l’expression : « cordonnier mal chaussé ». Mouais… Malgré le fait que je prône le temps pour soi et un mode de vie axé sur le moment présent et l’arrêt de la machine, je me laisse toujours un peu prendre au jeu du roulement incessant du cerveau, du corps (trop !) en déplacement : rendez-vous par-ci, par-là, plusieurs classes physiques derrière la cravate, etc.

En fait, je crois qu’il existe des périodes ou la frénésie est agréable et de santé. L’énergie est là, on se laisse bercer par ce plaisir, cette fouge. Mais souvent, dans cet élan VATA (je vous invite à lire cet article de Cécile Antoine sur le sujet), la polarité plus enracinée est oubliée.

De nature dynamique, avec un esprit toujours en train de pondre une idée, un concept, une analyse, je peux facilement brûler la chandelle par les deux bouts.

Ma méditation et mon yoga deviennent des actes plus militaires, moins incarnés. Dans cet épuisement du corps et de l’esprit, la pratique, qu’elle soit sur mon tapis ou dans mon quotidien (de là l’expression « Vivre en Yoga »), perd un peu de sa subtilité. Je me trouve, sans m’en rendre compte, brûlée ; même si en théorie tout est là pour que je sois en top forme.

Est-ce que je suis la seule ? Certainement pas. On vit tous, à notre façon, ces événements où la fatigue s’installe subtilement et finit par nous rentrer dedans. BOOM !

Offrant des ateliers #jeslow, je suis appelée, avec ma collègue Marie-eve, à découvrir les histoires de femmes qui se confient sur la souris qui spin trop, sur leur volonté de se connecter en lenteur, de goûter à l’instant présent. Quel défi, je sais !  Je suis, comme ces femmes, en recherche, en expérimentation.

evenement slow

Photo – événement SLOW

Et si on se déposait dans sa pratique ?

Dernièrement, ma pratique très active, qui me plaît, s’est avérée incomplète. C’est en donnant une classe de YIN YOGA ultra lunaire que j’ai compris que j’étais en train d’offrir la classe dont j’avais le plus besoin. C’est drôle comme on peut passer à côté de ce qui peut nous faire le plus de bien.

M’offrir une playlist vibrante et plus de douceur dans ma pratique, voilà où je me situe. Et comme je sais que la fin de l’hiver a été rude pour beaucoup d’entre vous, je vous partage trois éléments yoga, et un brin Danga, à ajouter à votre quotidien. À celles pratiquant déjà le yoga, la danse, etc., ou pas !

BALASANA

balasana

Posture Julie Thério – formation professorale Yoga-Danga

La posture de l’enfant, avec les mains engagées au sol à l’avant où l’on prend le temps de masser le front, ou la variation soutenue avec un oreiller ou un traversin, les mains sur les côtés du coussin, c’est un must ! On y dépose le mental et on réchauffe + masse les organes internes. Ce retour vers soi est un premier pas vers notre écoute (respirations, guide intérieur). Emily Trujillo nous invite à utiliser cette posture comme notre retraite personnelle. Intéressant, non ?

EXPLORATIONS ONDULATOIRES EN DOUCEUR

ondulationsTravail ondulatoire classe de Yoga-Danga, Studio Bizz Iberville

Alors que vous êtes couchée sur le dos, votre objectif est de permettre à l’ondulation de venir à vous. L’objectif de ce travail ondulatoire est lunaire, on bouge avec subtilité, fluidité et introspection. L’ancrage au sol permet de nous soutenir dans ce travail du mouvement. Évidemment, la respiration est au cœur du processus. Travaillé en DANGA, cet exercice peut aussi se faire avec un/une amie qui vient préciser l’espace où l’ondulation se propose : en touchant deux points du corps comme lien d’exploration, on invite une vague intérieure à ressurgir.

Bouger son corps, l’écouter. Apprendre à s’y connecter, c’est fort agréable et très instructif.

Je vous invite à lire sur le continuum qui enrichira cette vision : http://continuummovement.com/

SUPTA BADDHA KONASANA (avec oreillers, traversins, ou blocs)

Pour cette posture, vous pouvez la faire à la fois au sol ou dans le lit si l’énergie n’y est pas du tout. Placez le traversin derrière vos ischions et allongez-vous lentement de façon à ce que le milieu de votre dos et votre tête soient soutenus par le coussin. Une fois confortablement installée, joignez les pieds et écartez les genoux en laissant vos bras détendus à vos côtés.

Vous pouvez aussi le faire avec des coussins confortables (plutôt que le traversin). Assurez-vous que l’inconfort n’est en aucun cas au rendez-vous. Ajoutez aussi des coussins sous les genoux ou même des blocs pour augmenter le soutien.

Et si les coussins n’offrent pas de bien-être, n’hésitez pas à effectuer cette posture à même le sol, en prenant soin d’ajouter des blocs ou des coussins sous les genoux.

Dans cette posture, prenez le temps d’inspirer en partant du bas du ventre, en passant par le centre, et en vous rendant jusqu’au sternum. Faites de même pour l’expiration. Imaginez votre respiration comme une vague constante, douce et nourricière.

Une posture qui permet de réduire le stress et l’anxiété. Elle travaille aussi l’ouverture de l’aine, l’intérieur des cuisses et des hanches. Tentez de la garder environ de trois à cinq minutes pour en ressentir les bénéfices.


Au passage, n’hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions. [email protected]

À bientôt!

À propos de moi

Julie se passionne pour le mieux-être et l’art de vivre. Professeure de Yoga et de Danga, elle craque pour l’humain et ses riches interactions. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmosphères et des concepts lors de ses ateliers : d’ART DE VIVRE, de DANGA et dans ses classes de yoga. Parallèlement à l’enseignement, elle met à profit dix années d’expérience dans le domaine des communications en offrant une alternative mieux-être avec sa plateforme Bohos et ses collaborations en tant que rédactrice. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Routine beauté : Annie Langlois
05-28-2017
Un esprit sain dans un corps libre
10-30-2016
Mes vidéos coups de coeur de Mylène Roy
10-03-2016
De la visite de l’Inde à Montréal
09-07-2016
La commercialisation du yoga
08-12-2016
La vie slow – partie 2
03-30-2016
#Trouvetonéquilibre avec Pop Spirit !
02-05-2016
CONNEXE: du SLOW en mars prochain
02-02-2016
Le Studio Rebel, un endroit de distinction style « bohos »!
11-30-2015

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.