Par 

Bouger pour contrer la déprime saisonnière


On y est presque ! Le printemps et ses rayons de soleil ne tarderont pas à prendre le dessus sur le froid et la grisaille. Mais comme nous n’y sommes pas encore tout à fait, quelques efforts supplémentaires sont de mise pour garder le moral au top; et cela passe par l’activité physique, notre meilleur allié pour naturellement voir la vie en rose !

Un cercle vicieux trop familier

Les bienfaits de l’activité physique sur le bien-être psychologique ont largement été documentés. Toutefois, on a tendance à les sous-estimer. On bouge pour garder la forme, mais lorsque vient le temps de penser à notre santé mentale, notre réflexe est de miser sur les petites pilules, les séances chez le psychologue et les méthodes de gestion du stress. Si je pratique autant d’activités physiques aujourd’hui, c’est en grande partie pour ce que cela m’apporte sur le plan psychologique. Et je ne suis certainement pas la seule! Souvent rattrapée par le rythme effréné du quotidien, j’adopte un réflexe bien familier, celui de mettre ma pratique d’activité physique sur pause. Je saute 1, 2 ou 3 entraînements, 1 ou 2 séances de yoga et à chaque fois, c’est le même cercle vicieux qui reprend en force; mon efficacité, ma concentration et mon moral chutent drastiquement ! Pourtant, à chaque fois, je crois bien faire, sauver du temps et m’investir pleinement dans mon travail. Vient ensuite le moment où j’en prends conscience et où mon tapis de yoga et mes souliers de course m’appellent. Et que se passe-t-il à chaque fois ? J’en ressors dynamisée, euphorique et prête à reprendre réellement le travail de manière efficace !

Ces hormones du bonheur

L’activité physique stimule entre autres la production d’endorphines (les hormones du bonheur grâce auxquelles on se sent apaisé après un effort), le niveau de sérotonine et de dopamine (deux neurotransmetteurs qui influencent l’humeur) et diminue la sécrétion de cortisol et d’adrénaline (les deux hormones liées au stress). Résultat : après un effort, on se sent mieux dans sa peau, plus positif, optimiste et énergétique, moins stressé et moins anxieux. L’activité physique constitue même un excellent allié pour diminuer les symptômes de la dépression.

À court d’idées pour passer à l’action ?

Pour maximiser les bienfaits de votre pratique, il n’en tient qu’à vous de choisir des activités qui vous conviennent. Voici quelques pistes pour vous lancer:

  • Pensez à bouger un peu plus quotidiennement. Quelques minutes de plus par jour suffisent, l’important c’est d’avancer !
  • Sortez faire le plein d’air frais et de soleil ! Parce que le manque d’ensoleillement est l’une des principales causes de dépression saisonnière (manque de mélatonine; l’hormone du sommeil). Combiner activité physique et lumière naturelle semble avoir un effet salutaire sur l’humeur et sur la vitalité. Allez-y de préférence en milieu de journée pour maximiser l’effet.
  • Bougez à plusieurs. Entourez-vous de personnes positives et inspirantes qui vous pousseront vers le haut.
  • Prenez le temps de ralentir votre cadence et de penser à vous. Vous en ressortirez pleinement ressourcés.

Allez, courage pour la fin de l’hiver, on y est presque !

À propos de moi

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Un esprit sain dans un corps libre
10-30-2016
Pourquoi augmenter votre consommation d’eau ?
09-07-2016
Le temps d’une rencontre avec Marikym Hervieux
12-06-2015
Un cheers à votre santé !
07-22-2015
Bouger mode bureau, à dose de micropauses.
06-11-2015
Les smoothies d’avril: Smoothie Tonique Rose
04-09-2015
Le yoga, la course et moi
04-08-2015
J’ai testé : l’entraînement Essentrics
04-07-2015
4 incontournables pour votre santé – suggérés par Tiffany
03-12-2015

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.