Par 

Pourquoi consulter un podiatre ?


Vos pieds vous portent là où vous le voulez. En prenez-vous soin ? Et saviez-vous qu’il n’y a pas d’âge pour consulter un podiatre ? Voyons pour quelles raisons le faire et dans quelles circonstances, ou si vous préférez, à quel moment. Mais d’abord, qu’est-ce qu’un podiatre ?

On y réfère souvent lorsqu’on parle du besoin de porter des orthèses. Pourtant, l’éventail de son champ d’action est loin de s’y limiter ! Vous en conviendrez au fil de votre lecture. Bref, selon l’Ordre des podiatres du Québec, ce professionnel de la santé peut évaluer et traiter les problèmes et affections liés aux pieds, mettre en place et prescrire le traitement adéquat, exécuter tout traitement de nature chirurgicale et orthopédique, transmettre de l’information et effectuer le suivi clinique auprès de ses patients. C’est l’expert qu’il est bon d’avoir sous le pied… euh, sous la main !

Vos pieds, cette mécanique complexe

Un pied compte :

  • 28 os
  • 30 muscles
  • 21 articulations
  • 107 ligaments

Rien que ça ! Et chacun contribue, par une coordination efficace, à créer le mouvement ou à procurer la stabilité nécessaire au quotidien. Un important réseau d’artères, de veines et de vaisseaux lymphatiques alimente cet ensemble.

Les motifs

Selon la Dre Noémie Marsolais, Pied+ Clinique podiatrique, le podiatre peut traiter :

  • Les douleurs aux pieds : épine de Lenoir, fasciite plantaire, tendinite, oignon, névrome, autres.
  • Les problèmes de peau : démangeaisons, cors et callosités, verrues plantaires, kystes et autres lésions cutanées.
  • Les problèmes d’ongle : ongle incarné, champignons, etc.

Plaies et blessures sportives, telles les entorses, sont également prises en charge par ce professionnel de la santé. Déformations et malformations sont au compte de son expertise, notamment en ce qui a trait aux pieds plats ou creux, ou encore à l’orteil en marteau, cette problématique touchant davantage de femmes. Ah ! Ces fameux talons hauts qu’on aime tant ! Même s’il ne s’agit pas de la seule cause, c’est la première en liste.

Confiez-lui aussi vos soins de pieds ! Laissez-le vous débarrasser de la corne ou de cors, même couper et amincir vos ongles d’orteils au besoin. Il traitera vos pieds aux petits oignons !

Finalement, le port de chaussures inadéquates (nos fameux talons hauts !), une mauvaise posture, un faux mouvement, un entraînement excessif ou une malformation sont autant de raisons de consulter un podiatre. Faites le premier pas afin de préserver votre entière motricité !

Quand consulter

Ne tardez pas. Un problème persistant ou récurrent peut s’aggraver. Il risque alors d’endommager d’autres parties de votre pied, voire de causer des douleurs à l’ensemble de votre corps. Et ça, vous ne le voulez pas.

Donc, si le mouvement naturel de vos pieds est gêné, consultez. Si vous décelez une problématique au niveau de la peau, du système nerveux, des muscles, articulations et os qui forment vos pieds, consultez.

Aussi, une personne diabétique devrait consulter. Parmi les complications parfois observées au niveau des pieds, la Dre Noémie Marsolais note, entre autres, une perte de sensation progressive, des problèmes de circulation sanguine et une sécheresse cutanée. Plaies et champignons aux ongles sont d’autres exemples.

De même, confier votre enfant en bas âge aux bons soins d’un podiatre pourrait lui éviter un retard de développement, voire des douleurs. Surveillez sa démarche et consultez plutôt que de vous inquiéter !

À vos pieds, prête, partez !

À propos de moi

Caroline Barré est romancière, journaliste indépendante, réviseure, traductrice et photographe. Les Éditions Québec-Livres reprennent aujourd’hui son premier roman Assassine et sa série L’héritière de Salem, dont le 5e Tome, Les Mémoires d’Abigail, paraîtra à l’automne 2016. La conclusion de cette saga s’écrit à l’heure actuelle avec le 6e Tome : Doriane. Caroline rêvait d’écrire depuis son plus jeune âge. Outre sa soif de lire et son désir d’écrire, elle affectionne la généalogie et le jardinage. Son inspiration, elle la puise dans ses rêves, mais aussi dans les plantes dont elle ne pourrait se passer. Les mots qu’elle partage sont issus de son expérience de la vie, des réflexions tirées de ce que certains qualifient « d’enseignements », d’échanges et de lectures variés.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.