Par 

Clin d’œil Saint-Valentin : fleurs séchées


La Saint-Valentin approche, ce qui implique que plusieurs auront envie d’acheter des fleurs à la famille, à l’amoureux ou à l’amoureuse, ou à eux-mêmes. Toutefois, quand on y pense bien, ces fleurs, est-ce réellement un geste « naturel », surtout dans un pays nordique comme le nôtre ? La réponse est non.

À l’instar d’une fille qu’on adore, et qu’on a même eu la chance de lire sur Studio Bohos, Laurie Anne Atelier Fleur — qui ne vend que des fleurs séchées pour la période —, on préfère faire de même. Oui, offrir un bouquet durable et qui n’a pas d’impact significatif sur la planète, parce que les fleurs achetées durant cette période ont un important bilan carbone. À cet effet, c’est une nouvelle européenne, mais ça donne une bonne idée de la situation.

On opte donc pour des fleurs séchées, préférant s’offrir des fleurs fraîches et locales au printemps, lorsque la saison le permettra. La fête de l’amour, ça peut être la fête de notre belle planète, non ?

D’ailleurs, Équiterre propose ici d’autres idées de cadeaux à offrir que les fleurs.

Joyeuse Saint-Valentin autrement !

Turbulences déco

Référence de l’image à la une

À propos de moi

Julie se passionne pour le mieux-être et l’art de vivre. Professeure de Yoga et de Danga, elle craque pour l’humain et ses riches interactions. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmosphères et des concepts lors de ses ateliers : d’ART DE VIVRE, de DANGA et dans ses classes de yoga. Parallèlement à l’enseignement, elle met à profit dix années d’expérience dans le domaine des communications en offrant une alternative mieux-être avec sa plateforme Bohos et ses collaborations en tant que rédactrice. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.