Par 

Faire le grand saut…à deux


En juillet prochain, dans moins de deux semaines, j’emménagerai avec mon copain. Nous partagerons le même espace (un trois et demi) 100 % du temps. Bien que nous vivions déjà ensemble, mes choses à moi n’y sont pas encore. Vous l’aurez compris : j’emménage chez lui.

Il m’en a parlé plusieurs fois avant que j’accepte. J’avais peur, peur qu’on se pile sur les pieds dans le trois et demi, peur que ce soit chez lui et pas chez moi. J’avais envie qu’on bâtisse notre « chez-nous », j’aurais préféré La Petite-Patrie plutôt que le Plateau, mais lui, je l’aime. Je me suis quand même posé la question : est-il compatible avec moi ? Et je crois que cette question se doit d’être posée régulièrement, pas seulement quand on fait le grand saut à deux !

Donc, quand il me l’a demandé et que j’ai dit oui, j’ai accepté à une condition : on garde mon lit.

weheartit.com

J’ai été bien contente de ne pas avoir à courir après les appartements ce printemps. Ce fut un grand stress en moins. Néanmoins, une vie commune, ça se planifie ! Après ma condition du lit, on a ajouté d’autres choses sur la liste. Depuis près de trois mois, on essaie de figurer où on pourra ranger tous mes vêtements (mais j’ai décidé de donner la moitié d’entre eux — à lire bientôt).

Blague à part, on a essayé de planifier le plus de choses pour savoir à quoi s’attendre. Nous sommes deux entrepreneurs alors, laissez-moi vous dire qu’on a non seulement chacun notre entreprise, mais aussi chacun notre tête de cochon ! 🙂

J’ai consulté quelques articles et avis de personnes pour savoir quelles étaient les étapes avant d’emménager ensemble. Ça m’a enlevé un poids sur les épaules.

The devil wears Zara

AVANT

Définir certaines règles

Nous sommes tous différents, nous avons tous été éduqués différemment et le ménage a une définition différente pour chacun. Je n’ai aucune gêne à le dire, j’ai un toc pour les tasses mal rangées. Ça m’horripile de les voir au mauvais endroit dans l’armoire. Par contre, je suis la championne pour faire des montagnes de vaisselle propre pour la faire sécher. Mon copain déteste ça. On a alors décidé d’établir certaines règles, que nous essayons le plus possible de tenir.

Budgéter

Il est important de parler d’argent. Les deux concubins doivent savoir le salaire de l’autre et budgéter le nid d’amour. Ce n’est pas une compétition ! Il faut vivre selon ses moyens et respecter les moyens de l’autre. Aussi, qui possède quoi et qui doit acheter ce qui manque ? Ça évite des frustrations… promis !

Garder sa liberté

Rien ne sert d’être « scotchés » 24/7. Garder ses activités (sport, loisirs, amis), c’est la possibilité de renouer avec soi-même et de faire le point, d’apporter le meilleur dans notre couple. Une astuce : avoir un calendrier commun pour respecter l’espace et le temps de l’autre et se réserver des soirées d’amoureux.

Bloom

Se visualiser… à deux

Avant même qu’il soit mon copain, j’avais fait un « visual board » de ce à quoi j’aspirais dans la vie. Il y avait bien sûr une partie « vie d’amoureux ». Lors d’une soirée très arrosée, parce que nous étions déjà amis, je lui avais montré mon « visual board » et il avait bien ri de moi. Mais je suis quand même bien contente de mon coup, car il a toujours su ce que je voulais dans la vie ! Il sait que je suis une grande romantique. Néanmoins, aujourd’hui, on jase de ce qu’on veut comme mode de vie et ça fonctionne !

La déco

Chacun doit avoir sa place, son espace. C’est bien de discuter décoration pour plaire à tous. Et surtout, choisir ses batailles peut être une bonne option… parfois !

Pieffy

PENDANT

Moments sans technologie

Un jour, je lisais un article qui parlait de la technologie, comme quoi notre téléphone crée une barrière entre les personnes quand on le dépose sur la table lors d’un dîner.

C’est la même chose quand les concubins l’apportent dans le lit. Votre douce moitié peut vous procurer bonheur, rire, satisfaction et reconnaissance, chose que le téléphone n’a pas encore réussi à faire… Les moments sans technologie sont indispensables dans un couple.

Se mettre à jour

Faire le point régulièrement. Est-ce que tout fonctionne dans la maison ? Est-il toujours bien avec moi ? Être ouverts au changement.

Revoir le budget

De sorte que ce soit équitable pour l’un et l’autre.

Respecter les règles

Autant que possible !

Si vous n’avez pas tout fait ça avec la douce moitié, ne vous inquiétez pas, il reste encore deux semaines avant le 1er juillet. Just kidding.

Sans blague, allez-y comme vous le sentez ! Emménager avec notre partenaire de vie, c’est signe de douceur, de plaisir et de matins collés après tout, non ? 🙂

Avez-vous d’autres astuces pour la vie à deux ?


Source de l’image à la une : Ganguerio

À propos de moi

Marie-Anne aime les espaces vides, les photos Instagram et le café. Elle aime s’éparpiller, dessiner et faire naître de nouvelles idées. Son atelier est le repère de sa créativité. Elle est designer d’accessoires en cuir tanné végétal essentiels à la vie quotidienne. Elle a commencé comme aide-designer chez Betina Lou, une ligne de prêt-à-porter féminin située à Montréal. Elle a, par la suite, vécu quatre mois à New York, a travaillé pour la compagnie Rhié et est tombée en amour avec Williamsburg. À son retour, elle a lancé une ligne d’accessoires en cuir tanné végétal pour combiner son amour de la création et de la mode écoresponsable.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.