Par 

Relâche


En tant qu’enseignante, je profite d’une belle semaine de relâche au mois de mars. Jalouse? Je comprends!

Cette année, je me suis exilée dans un mini condo à Magog. Dodo, respiration, bonne bouffe et plein air étaient à l’horaire. Du temps pour faire la mise à jour de mes différents projets aussi. S’accorder ce temps aura été mon cadeau à moi de moi. Je me suis éloignée des festivités pour mieux me retrouver. Je me trouve parfois égoïste (sentiment de malaise typique de fille), mais plus j’avance dans la vie, plus je réalise que j’ai besoin de temps juste à moi pour trouver un équilibre.

J’ai aussi réalisé que faire relâche devrait arriver plus d’une fois dans l’année. Pas nécessairement une semaine entière, mais plutôt intégré à des moments hebdos. Voilà pourquoi je partage ce billet… ça veut dire que faire relâche est un concept à la portée de tous!

Perso, c’est terminé la course les fins de semaine pour voir un max de monde, faire un max de trucs. Si ça adonne… GO ! J’adore les rencontres avec des gens passionnés et vrais. Et il y a la famille aussi.  Eux aussi sont importants. Forcer les rencontres, non. Si ça n’adonne pas, j’aime croire que c’est un signe.

L’idée derrière tout ça est bien simple… vivre encore intensément des moments de qualité, sans bousculer l’horaire.

Concept en développement, à suivre !

À propos de moi

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Être, mon mantra
03-17-2013

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.