Par 

Inspiration


La semaine dernière marquait officiellement deux années depuis la fin de mes études au collège de photographie. J’ai de la difficulté à croire que deux années ont passé. Je suis déjà dans ce monde bien réel qu’est le marché du travail, travaillant si fort à réaliser mes objectifs et mes rêves en tant que photographe professionnelle.

Et j’ai tellement appris de ces deux années. De mes débuts où je croyais devenir la prochaine grande photographe de mode, pour finalement détester un peu tout ça, pour éventuellement tomber en amour avec le surf, le yoga et le mode de vie de photographe un brin nomade. Tout ce processus m’aura amenée à recréer mon image de marque en tant que photographe freelance.

Je me rappelle, lorsque j’étais au collège, que mon mentor m’avait dit : « Tu crois que tu seras dans un certain domaine en tant que photographe, et puis tu finiras peut-être par faire quelque chose de complètement différent. »

Obstinée comme je suis (mon copain en sait quelque chose), je faisais tout en mon pouvoir pour devenir la prochaine Lara Jade ou le fameux Mario Testino. Rien de moins !

Mon Dieu que j’ai changé ! Sérieusement, de la jeune fille qui portait des talons hauts dans tous pleins d’événements tendances, je suis maintenant cette hippie child qui se brosse les cheveux seulement après les avoir lavés.

Je suis tombée en amour avec l’authenticité de la photographie. Cette authenticité que je trouve en travaillant avec des modèles qui ne sont pas des mannequins. Des athlètes et des humains inspirants qui se disent non photogéniques, mais qui, une fois que je les prends en photo, finissent par voir les choses autrement.

Je comprends celui ou celle qui aime la photographie de mode, et je continuerai d’apprécier le travail photographique haut de gamme, mais je désire changer un peu tout ça ! Oui, je veux voyager de par le monde et capter le moment de surfeurs et de gens, comme vous et moi, qui en inspirent d’autres à être heureux dans leur quotidien.

Pour les inspirer, pour les aider à se sentir plus confiants dans cette lutte avec le « grand monde » dans lequel nous vivons, j’aurai ma caméra en main.

Au lieu de suivre les routes déjà existantes, je me suis retrouvée davantage en suivant des blogues de voyages et de surfeurs comme : Wanderlust, Lex Weinstein. Chris Burkard, etc. C’est de cette façon que je me sens plus libre et davantage en cohésion avec la personne que je suis.

De ce que je me souvienne, la photographie et l’art étaient pour moi un moyen d’être écoutée et entendue. Je ne suis pas et je ne serai pas la plus sociale et populaire (je suis définitivement trop gênée lorsque je vais à des événements, ce qui fait que je suis plutôt tranquille et muette la plupart du temps), c’est pourquoi, pour me retrouver, je me connecte à mon art. Un rapprochement qui me permet d’être une meilleure personne.

Je veux être en mesure d’inspirer d’autres humains à trouver ce dont ils ont besoin pour être véritablement eux-mêmes, pour qu’ils puissent trouver leur VRAI pouvoir.

Ce n’est pas toujours facile de se faire entendre. La lutte, oui, est bien réelle !

Alex,

À propos de moi

Alexandra est une jeune photographe qui a posé ses pénates à Montréal. Cette artiste de l’image se spécialise dans la création de photographies lifestyle, de voyages et de clichés pour différentes marques et personnalités inspirantes. Nomade dans l’âme, elle aime partir à la découverte de nouveaux territoires pour y rencontrer de nouveaux clients et des gens authentiques. Sa vision, c’est d’inspirer les humains, qu’elle croise ou qu’elle touche au travers de ses clichés, à poursuivre leurs rêves.

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

S’offrir un RDV en nature
11-13-2015
Les créatifs
10-19-2015
Les derniers jours de l’Arctique
01-26-2015

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.