Par 

Comment dire adieu à ce presque grand amour


Ce n’est jamais facile de dire adieu à quelqu’un que vous aimez. Nous avons investi temps et énergie avec cette personne, nous l’avons laissée entrer lentement dans notre vie, en lui révélant les parties les plus sombres de notre âme… Alors, dire adieu à ce « presque » grand amour revient à arracher une bandoulière qui est vraiment collée sur notre peau.

There is no easy way to say goodbye to someone you loved. We have invested time and energy with that person, we let them in slowly and revealed the darkest parts of our souls to them … So saying goodbye to an “almost” great-love is like ripping off a band-aid that is really stuck on our skin. 

C’est le « nous avons presque connu le grand amour » qui tue vraiment notre âme. Il est facile de dire que nous devons passer cette épreuve pour atteindre l’autre côté, mais ce sont ces « presque » amours qui continueront de nous briser le cœur jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à faire que de passer à autre chose.

It’s the, we almost could of been a great-love that really kills your souls. It’s easy to say that we have to go through the struggle to get to the other side, but it’s these almost loves that will continually break our hearts until there is nothing left to do but move on. 

Parfois, ce que nous voulons ne doit pas se produire, aussi difficile que ce soit, pour nous, de l’accepter. Nous avons alors deux choix : nous pouvons choisir de rester dans la douleur et de traîner la relation dans la boue, ou faire le choix d’être libre. Nous faisons le choix de dire adieu.

Sometimes what we want is not meant to happen, as hard as it might be for us to accept it. So we are left with two choice: We can choose to stay in pain and drag the relationship through the mud, or we make the choice to be free. We make the choice to say goodbye. 

Il est extrêmement difficile de s’éloigner de quelque chose qui était « presque ». Dans mon cas, je suis conditionnée à rester et à me battre. Je me battrai jusqu’à mon dernier souffle pour quelqu’un que j’aimais. Bien que, au cours de la dernière année, j’ai appris que quelqu’un qui choisit de s’éloigner de toi ne mérite pas qu’on lutte pour lui.

It’s extremely difficult to walk away from something that was an “almost”. In my case, I am conditioned to stay and fight. I would fight until my last breath for anyone that I loved. Although, in the past year I have learnt that someone that chooses to walk away from you, doesn’t deserve for you to fight for them.

Les « et si » ne comptent pas.

The “what-ifs” don’t count. 

Parfois, nous devons juste nous choisir et réaliser que l’amour que nous recherchons n’est pas un « presque ». C’est plutôt un amour qui nourrit nos racines, afin que nous puissions grandir plus fort que jamais auparavant. Nous avons besoin d’un amour qui ne nous laisse pas pensif, qui nous tient plutôt près de lui ces soirs où rien n’a de sens. Après tout, aucun d’entre nous ne veut d’un amour qui n’est pas sûr de nous.

Sometimes we just have to choose ourselves and realize that the love we’re seeking isn’t an almost. Rather it is a love that will nourish our roots so that we may grow stronger than ever before. We need a love that who will not leave us wondering – who instead holds us close on those evenings when nothing makes sense. After all, none of us want a love who is unsure about us. 

Il y aura toujours des gens vers qui nous serons attirés continuellement ; ceux qui semblent nous comprendre sans mots, et qui peuvent nous rejoindre à des niveaux que nous pensions impossibles. Mais même alors, la vie a une étrange façon d’éloigner deux personnes — ou de faire en sorte que ça ne marche pas.

There will always be the people to whom we are drawn back to continually; those who seem to understand us without words, and who can meet us on levels we never thought possible. But even then, life has a strange way of keeping two people apart – or just not working out. 

Peut-être que les adieux ne se font pas du jour au lendemain, ou dans une conversation, mais plutôt dans une série de moments où il devient clair que nous sommes épuisés d’espérer ? Nous nous sommes fatigués à avoir foi en quelqu’un qui ne nous a jamais donné de raison de croire en lui. Que nous le voulions ou non, nous nous endormirons de temps en temps en nous demandant si demain sera le jour où tout commencera à faire sens.

Maybe the goodbye doesn’t happen overnight, or in one conversation, but rather in a series of moments in which it becomes clear that we are exhausted from hoping. We have worn ourselves out having faith in someone who has never given us a reason to believe in them. Whether we want it or not, we will occasionally fall asleep wondering if tomorrow is the day that everything will start to make sense. 

Aucun d’entre nous ne vit une histoire d’amour tirée d’un conte de fées ; nous faisons tous du mieux que nous pouvons.

None of us live in a love story straight out of a fairytale; we are all just doing the best we can. 

Parfois, nous pensons pouvoir faire fonctionner notre couple. Nous testons les eaux à plusieurs reprises pour voir s’il tient le coup, mais souvent, le temps nous mène en bateau en nous laissant croire que nous l’avons pour toujours. À un moment donné, nous nous lassons de cette lutte et nous constatons que, aussi incroyable cet amour pouvait paraître, nous ne pouvons simplement plus lutter.

Sometimes we think that we can make it work. We test the waters repeatedly to see if we can get it right, but often time just fools us into thinking that we have forever. At some point we tire of this struggle and we realize that no matter have amazing this love may feel – we simply can’t do it anymore. 

Alors, nous disons adieu, mais en même temps, nous laissons une trainée de miettes de pain, juste au cas où il essaierait de nous retrouver. Parce que peu importe la distance qui nous sépare l’un de l’autre, il pourrait encore y avoir un chemin de notre cœur au sien.

And so we say goodbye, but all the while we try and leave a trail of breadcrumbs just in case they ever try to find us again. Because no matter ow far we travel away from each other, there might still be a path from our hearts to theirs. 

Il n’y a aucun moyen de prédire ce que la vie mettra sur notre chemin, mais en fin de compte, nous choisissons d’occuper soit le siège conducteur, soit le siège passager de notre propre vie. Peu importe le confort éprouvé à laisser quelqu’un d’autre conduire, de recevoir réellement l’amour que nous voulons nous aidera à prendre le contrôle de notre propre destin.

There is no way to tell what life will bring our way, but ultimately we choose whether we are going to be in the driver or passenger sear of our own life. No matter how much comfort we find in letting someone else drive, to actually receive the love that we want will help us take control of our own destiny. 

Le véritable et grand amour ne pourra pas nous trouver si nous nous consumons avec le « presque ».

Great, real love will not be able to find us when we are consumed with “almost.”

Bien qu’il puisse être difficile de dire adieu et de poursuivre notre route avec le nom d’un autre encore tatoué sur notre cœur, le choix commence dans notre tête bien avant que nos émotions puissent le rattraper. C’est une décision de croire qu’il y a autre chose quelque part qui ne nous laissera pas nous demander pourquoi « presque » est tout ce que nous semblons avoir.

While it may be difficult to navigate goodbye and moving on with another’s name still written on our hearts, the choice begins in out heads long before our emotions have time to catch up. It’s a decision to believe that there is something else out there that won’t leave us questioning why “almost” is all we ever seem to have. 

Peu importe les pleures silencieux de notre cœur, alors que nous nous tournons et que nous nous éloignons, et peu importe qu’il ne se précipite pas pour nous arrêter, quand nous atteignons finalement ce moment où le besoin se fait sentir de dire adieu à notre presque grand amour, la seule personne pour laquelle nous le faisons, c’est nous-même.

It doesn’t mate what silent cries our heart whisper, as we turn and begin walking away, nor does it matter that they don’t rush to stop us. When we finally reach that place of needing to say goodbye to our almost-great love, the only person we are doing it for is ourselves. 

La vie trouve toujours le moyen de revenir, et que notre presque grand amour soit vraiment terminé ou non est sans conséquence, parce que parfois, même si c’est juste le temps d’une pause entre deux chapitres, nous devons vivre comme si c’était la fin de cette histoire. Presque ne compte pas.

Life does have a way go coming back around, and whether or not our almost-great love is truly over is inconsequential, because sometimes if it is just a break between chapters, we need to live like it’s the end of that story. Almost doesn’t count.

À propos de moi

Née d’une mère gitane et d’un père ayant reçu une éducation semblable à celle de Mowgli dans « Le livre de la jungle », rien d’étonnant à ce que Jasmine ait hérité du désir de voyager et de faire du monde un endroit meilleur. Elle croit que la vie doit être vécue pieds nus et que le meilleur pantalon qui soit, c’est justement de ne pas en porter ! Jasmine a vécu toute son enfance avec une bonne idée de son plan de carrière, mais la vie contrecarra ses plans à quelques reprises. Des problèmes de santé chroniques et un appel au soutien de la famille au moment où elle en avait le plus besoin ont gardé cette âme itinérante dans sa petite ville du ski natale. Ce qui passionne vraiment Jasmine, ce sont les histoires: écouter les histoires, les écrire et créer des liens avec les gens. Elle croit d'ailleurs que tout le monde a une histoire importante et intéressante à raconter.

1 Comments

Vanessa
Reply 13 décembre 2016

Jamais je ne laisse de commentaires suite à une lecture (enfin, presque jamais... ) Mais en lisant ce texte, c'est comme si chaque mots avait sa place dans ma tête et mon coeur. Ce texte, j'ai l'impression qu'il exprime ce que je n'ai jamais été capable d'exprimer à moi-même et aux autres concernant ce "presque" grand amour. Wow merci pour ce texte si touchant que j'en ai versé des larmes... Merci milles fois.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.