Par 

Profil d’une designer à surveiller: Marilyne Baril


C’est lors de la dernière édition de la semaine de la mode de Montréal que j’ai eu la chance de faire la connaissance d’une designer de la relève: Marilyne Baril. Si je devais qualifier cette jeune femme en quelques mots, j’utiliserais probablement les termes: fougueuse, ambitieuse et passionnée. Car oui, c’est véritablement une tornade vivante qui a croisé mon chemin. Une tornade qui connaît sa trajectoire.

Rencontre inspirante

Les yeux encore pétillants de bonheur les minutes suivants son défilé, nous nous sommes assises quelques instants dans l’espace lounge aménagé pour faire plus ample connaissance.

D’emblée, je la félicite pour sa collection printemps-été.  Travaillant généralement avec la fourrure (sa griffe a 1 an),  une collection sans son matériau de prédilection a rendu la tâche plus difficile à Marilyne, quoique le résultat reste génial: des pièces qui se portent au bureau autant que pour le très attendu 5 à 7 en semaine.

Car oui, si Marilyne aime la mode, elle veut que celle-ci soit avant tout portable! Et elle ne se gêne pas de cette attitude axée moins sur la démarche mais plutôt sur la portabilité. Son objectif: offrir des collections que les femmes âgées de 30 à 50 ans  voudront se procurer pour leur garde-robe. Sans conteste, Marilyne, c’est à la fois une créatrice et une femme d’affaires.

Au passage: Coup de coeur pour ce magnifique manteau oversize porté avec un croptop (oulala les abdominaux), la veste sans manches sur short mini et sexy. Et un awww pour cette flamboyante  jupe orangée qui ensoleillera notre printemps 2014.

C’est maintenant ou jamais!

Femme d’affaires, j’y reviens! Car c’est ce qui m’a plu chez elle. Marilyne parle avec assurance de sa volonté de « vivre » de son boulot de créatrice et sait ce qu’il faut faire pour y arriver: viser non seulement le marché canadien mais aussi international.

La mode, elle connaît! Après avoir assisté Judith Desjardins (Bodybag by Jude), elle a ensuite fait ses armes pour le Groupe Dynamite. Mais c’est son envie de se réaliser…de réaliser ses rêves qui l’a amené à faire le saut, en solo!

On ne peut qu’applaudir l’audace et l’ambition!

La fourrure, une seconde nature

Si le printemps-été ne présentait pas de fourrure (on le comprend) Marilyne développe de magnifiques pièces avec ce matériau le reste de l’année – J’ai d’ailleurs adoré la magnifique veste que son assistante portait (malheureusement qui n’existe plus. Tristesse pour moi).

Pourquoi la fourrure? C’est tout simple! Fille de chasseur, la fourrure a toujours fait partie de sa vie. Elle cousait d’ailleurs, dès son très jeune âge, des mitaines avec son père après ses prises. Malgré le fait que chasser, ce n’est pas pour elle, cette activité a toujours fait partie de sa vie et de son éducation. C’est pourquoi elle ne s’est pas posé mille et une questions et a choisi la spécialisation fourrure avec assurance à l’école.

Cette fille qui adore créer des collections urbaines pour la froide saison, choisit la fourrure de façon consciencieuse pour ses créations. Il s’agit de fourrure provenant du Canada et une grande partie des pièces utilisées sont de la napette: un patchwork de fourrure.

Intéressée par les pièces de Marilyne Baril pour la froide saison?

Le froid se pointera tout bientôt le bout  du nez, c’est pourquoi je vous invite à visiter le site Web de la créatrice pour découvrir votre pièce chouchou de la saison. Pour ma, part celle-ci est définitivement un coup de coeur!

Marilyne Baril veste

 

Crédits photos du défilé: David Kirouac

Crédit photo de la collection automne-hiver 2014: Monsiieur

 

À propos de moi

Julie se passionne pour le mieux-être et l’art de vivre. Professeure de Yoga et de Danga, elle craque pour l’humain et ses riches interactions. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmosphères et des concepts lors de ses ateliers : d’ART DE VIVRE, de DANGA et dans ses classes de yoga. Parallèlement à l’enseignement, elle met à profit dix années d’expérience dans le domaine des communications en offrant une alternative mieux-être avec sa plateforme Bohos et ses collaborations en tant que rédactrice. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Sofia Sokoloff : dans l’action au coton!
04-15-2018
Must have…top 5 pour le gel qui s’en vient
10-28-2014
Amoureuse des antiquités? Cet événement devrait vous plaire !
10-09-2014
Matu dévoile sa collection Printemps-été 2015
10-03-2014
Vous avez craqué pour le phénomène « Flash Tattoo »? Voici ce qui suivra.
09-07-2014
Garance Doré : « Se démarquer dans le milieu de la mode, suivre sa passion et réussir »
08-24-2014
Les béguins du mardi
07-14-2014
Une nouvelle BOHOS nous jasera de mode: bienvenue Marie-Anne!
04-14-2014
Des chandails inspirés des grandes marques à saveur yogique
02-17-2014

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.