Par 

Parce que les grands peuvent aussi lire des BD…


S’évader de notre quotidien pour en rejoindre un autre

Le monde des BD m’a fait craquer il y a de ça déjà 3 ans. Je me souviens encore…J’effectuais à ce moment un stage à Bruxelles dans le cadre de mon baccalauréat. J’habitais avec 4 colocs super, dont une qui était devenue ma confidente, ma complice. Julie qu’elle s’appelait. La fin de mon stage arrivait et elle voyait que j’avais déjà les blues de devoir repartir.

Un soir de semaine, alors que je rentrais du bureau après une sale journée (de photocopies, de classement et de Facebook… Rha! Dure la vie de stagiaire européenne!), j’ai trouvé un livre coloré qui m’attendait sur la table de la cuisine avec un post-it disant « Lis-moi Caribou!! ». Caribou, c’était mon affectueuse #étiquette chez les Belges.


En cuisinant, je regardais le livre du coin de l’œil : de la couleur, des silhouettes stylées…Vais-je embarquer? Ça m’a l’air sympa… Une bonne bouffe et une douche plus tard, je pris le livre et le commença :

Le personnage principal de ces BD représente un peu l’alter ego de l’auteure Margaux Motin… Il est looké à la Carrie Bradshaw, avec une personnalité hyper attachante. Les anecdotes se chevauchent pour créer une même grande histoire te faisant ainsi voyager à travers plusieurs émotions, paysages et surtout de superbes dessins.

Résultat : Le soir, je me battais contre ma propre volonté de me contenter de seulement 4-5 pages, afin de m’en garder un peu plus pour le prochain soir. Tu voudrais tout lire d’un coup… mais en même temps, ça t’empêche de déguster chaque illustration.

L’auto dérision, c’est bon!

 

Dans mon dernier billet, je vous parlais d’étiquettes… et bien Margaux Motin reprend avec humour cette théorie en les illustrant à travers des scènes assez « normales » de notre quotidien. Toutefois, elle n’est pas la seule. Après avoir découvert le monde de Motin, ma curiosité m’a poussé à en découvrir un peu plus. C’est d’ailleurs ainsi que j’ai connu Pénélope Bagieu, Astrid M. et Alexandra Brijatoff & Claire de Procé-Blanchard. Toutes ces bédéistes utilisent des anecdotes qui peuvent rejoindre quasi tous types de femme, genre: le rendez-vous annuel chez le gynéco, la fois où ton enfant fait sa crise à l’épicerie, les soirées entre copines, la crise de la quarantaine, le magasinage du boxing day avec son mari, etc. Il y a même Roxy Lapassade, que j’ai connu à travers la designer belge Aurore Brun puisqu’elle avait dessiné toute sa collection pour son lancement en 2012; beauuucoup de talent.

Vraiment, ces femmes nous permettent de nous identifier facilement à leurs personnages principaux par leurs personnalités aux multiples facettes. Des anecdotes qui nous font oublier pour quelques instants notre quotidien, afin d’aller en rejoindre un autre avec humour et style.

En bref…

 

Je vous dirais simplement d’essayer. En plus, c’est l’automne; c’est le temps de se mettre des gros bas, de s’emmitoufler sous une couette avec un thé et de liiiiiiiiire. Il faut se divertir pour oublier que le gel va pogner bientôt.

Mais attention je vous préviens… Une fois que commencé, tu ne peux plus arrêter. Alors pensez-y-bien 😉

Bisous!

Référence image à la une : Margaux Motin.

À propos de moi

Parce que son sourire n’a nul autre égal que sa curiosité pour ce monde, Émilie découvre la vie à travers ses intérêts pour l’écriture, les dynamiques sociales, les pratiques de mieux-être, et surtout, à travers les bons vieux [email protected] entre copains ! Telle une Bohos, Émilie s’entête à s’exaucer pleinement à travers une variété de projets qui lui tiennent à cœur afin d’y mettre à contribution ses compétences en communication. L’écriture, elle aime bien. Selon elle, les mots articulent le sens de nos vies, de nos mises en scène quotidiennes. Forte de cette pensée, Émilie s’abandonne depuis quelques années à la rédaction de plusieurs petites compositions comme un exutoire ; son paradis perdu. Émilie possède cette curieuse manie d’analyser et d’approfondir le sens des dynamiques sociales qui l’entourent… Friande des concepts tels que l’intelligence émotionnelle, l’éveil spirituel et la conscience de soi, elle aspire à développer ses compétences professionnelles afin de pouvoir contribuer à l’évolution de ceux et celles qui l’entourent.

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Soins de la peau et croissance personnelle
12-10-2018
Café sacré
10-20-2016
Vous aurez besoin de temps pour lire cet article
10-16-2015
Un concours + un lancement, on célèbre Poutine pour emporter!
09-15-2015
En rappel: quand le legging à la cote !
01-18-2015
Must have…top 5 pour le gel qui s’en vient
10-28-2014
Idée cadeau pour les pendaisons de crémaillère : des sous-verres personnalisés!
08-01-2014
La multiple « fashion-soi »
09-03-2013
La fille derrière Man Repeller
07-23-2013

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.