Par 

On adopte : 5 essentiels dans un sac nomade


Entre les studios de yoga, les cafés, les destinations clients , LE mec et j’en passe : mon sac fait figure de seconde maison. En fait, si je pouvais ajouter des pochettes pour traîner mes chats, je le ferais. Non, mais mes chats, ils sont définitivement beaucoup trop gros pour cela (apprenez à les connaître sur mon compte Instagram).

Toujours est -il que ce sac, c’est un élément fort important dans ma vie. J’y ai donc répertorié tout ce qu’on y trouve.

PSST: Pour les curieuses mon sac est le sac fourre-tout Lili de chez LoLë

Pour la petite liste…

1. Des barres pour casser la croûte en cas d’urgence

naturiste_V.M.67

Lorsque l’on mène un mode de vie actif, il est toujours nécessaire de traîner quelque chose dans son sac lorsque l’on ne pourra  s’asseoir pour le repas. C’est pourquoi j’aime toujours avoir une barre sous la main. En aucun cas notre corps ne peut bien fonctionner sans un bon apport alimentaire.

Les barres de protéines pour sportifs du Naturiste sont vraiment très bien quant aux ingrédients et à l’effet de satiété une fois consommée. Niveau goût: Arachide fondante et caramel croustillant, c’est un must.

Pour l’achat d’une boîte de barres ou pour de plus amples renseignements: c’est juste ici 

Au fait l’offre du Naturiste a été totalement revitalisée tant niveau branding que produits, à découvrir.

2. Du thé pour se réchauffer le coeur

tea

Que ce soit à mes étudiants ou lorsque je désire une bonne boisson chaude pour écrire, le thé ou la tisane sont des must. Voilà, je traîne toujours quelques sachets dans mon sac, je suis comme ça. Et puis surtout, en ce mois de septembre de  froid, le thé aura d’autant plus sa place.

3. Un livret pour écrire ses inspirations

livret

Écrire c’est thérapeutique. Je ne parle pas ici d’écrire des articles ou des romans, je parle ici de petites phrases, de gribouillis – ces petits bribes de contenu nous venant en tête à tout moment. C’est pourquoi je traîne toujours mon petit livre ou je prends des notes pour mes prochains cours et pour moi-même: des réflexions, des idées me permettant de laisser surgir l’inspirant, de laisser des blocages sortir et céder la place à de l’espace. Et puis entre deux trucs, en attendant quelqu’un, on peut se trouver une jolie destination, quand le soleil est encore là, pour écrire quelques phrases. Une belle façon de passer le temps avec soi – tout simplement.

4. La pochette pour traîner ses essentiels 

Mekar

Brosse à dents, déodorant, soins visages. En général, comme je bouge beaucoup, je traîne souvent le nécessaire sans trop de flaflas. Car en fait, plus on bouge (et je présume que lorsque les enfants arriveront ce sera de même) et plus nos habitudes beauté deviennent oh combien simples, mais efficaces. Je traîne donc dans mon sac tout ce que j’ai besoin pour un boost vitalité.

Pour ceux qui ne le savent pas, MEKAR est mon must pour tous mes soins visages, en fait je ne peux m’en départir – j’en suis accro. Le soin contour des yeux pour la trentenaire que je suis (oulala) est absolument non-négligeable pour rehausser mon regard ! Et que dire d’une petite goutte de parfum pour se sentir fraîche et dispo. Très bientôt, je ferai -avec l’aide de Cécile- mon propre parfum ayurvédique. Est-ce nécessaire de vous dire que j’ai bien hâte?

5. Kit de survie

look yogi

En tout temps, on trouve dans mon sac un kit de survie: c’est-à-dire un ensemble de vêtements définitivement passe-partout. En général, c’est souvent des vêtements un peu plus yogi mais que je peux porter pour plusieurs occasions. Ce que j’aime bien traîner: un leggin foncé, une cami confortable en coton, un chandail long à manches longues et dans certains cas un veston extensible. Faites attention, traîner des vêtements, ça demande des fibres extensibles qui ne froissent pas trop, sans cela, l’effet ne sera pas trop escompté. Et si on désire rehausser un ensemble confortable pour quelque chose d’un peu plus chic, boucles d’oreilles à pendentifs ou large collier (statement) sont à considérer.

Et voilà ! Et vous dans votre sac nomade, qu’avez-vous intégré?

Référence image à la une: Pinterest

 

 

À propos de moi

Julie se passionne pour le mieux-être et l’art de vivre. Professeure de Yoga et de Danga, elle craque pour l’humain et ses riches interactions. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmosphères et des concepts lors de ses ateliers : d’ART DE VIVRE, de DANGA et dans ses classes de yoga. Parallèlement à l’enseignement, elle met à profit dix années d’expérience dans le domaine des communications en offrant une alternative mieux-être avec sa plateforme Bohos et ses collaborations en tant que rédactrice. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Comment votre employeur peut vous aider à vous émanciper
09-12-2018
Routine beauté : Annie Langlois
05-28-2017
Retrouver son bonheur
02-10-2016
Trois chouchous de Bohos pour oublier le rhume !
12-01-2015
Mon ami Mala
09-28-2015
Paradis Eastman
09-05-2015
Trouver le «bliss » à travers le massage
07-22-2015
Et la personnalité de l’année est… MOI!
07-21-2015
Le déclic
07-07-2015

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.