Par 

Connectée et…imparfaite!


Il y a près d’un an, j’ai pris la décision de me construire une vie, la mienne. J’ai fait un choix, celui de foncer et de profiter pleinement du temps qui existe et qui est à MA portée.  Cette volonté de retrouver cette fille que je considérais avoir perdue au fil des ans, pour les autres. Dans mon cas, c’était toujours comme ça.

Je me suis fait ce que l’on appelle un plan de vie, régler tous ces blocages, ces mauvaises habitudes qui me dérangeaient chez moi, faire toutes ces choses que j’avais envie de faire et de ne pas les lâcher, laisser cette personne que je suis exister et apprendre à apprécier chaque parcelle de moi (ouf le gros mandat). Mon objectif : un an ! Oui je m’étais donnée une année pour me placer. Pour ma part, il y avait du boulot, du moins ma « to do list » était pleine à craquer. J’étais déterminée ! Perfectionniste ? Oui mais j’y remédie. Une liste sur le frigidaire, des livres qui traînent aux bons endroits, des phrases écrites sur le miroir avec un rouge à lèvre. Un travail temps plein quoi!  Mon appartement que j’aime appeler transitoire (avant le chum et les bébés), comme un bel espace créatif pour une reconnexion optimale.

Vitesse grand V

Récemment, j’ai vu que j’étais tout près de la date limite de mon année. Et malgré tout le beau  travail que j’avais fait, il me restait encore deux ou trois trucs sur la liste qui n’avaient pas encore été faits. J’ai paniqué! Juste un peu mais suffisamment pour me mettre en vitesse grand V pour atteindre mes objectifs. J’aurai d’ailleurs du matériel plutôt intéressant à vous partager car les derniers points sur lesquels je me suis penchée transforment encore beaucoup ma vie. De beaux et grands défis quoi!

Vie imparfaite

Mais au-delà de ces enjeux de vouloir atteindre ses objectifs, il y en a un qu’il ne faut jamais mettre de côté quand nous entrons dans ce cheminement: Celui d’accepter que rien n’est parfait. Rayer des éléments sur une to do list c’est bien beau mais après il se passe quoi ? Nous ne devenons pas une SUPER version de nous-même. et non  il ne fera pas soleil à chaque matin! En fait, tout ce processus je l’ai fait pour être fière de moi, cette fierté de faire de mon mieux à tous les jours et de me pardonner quand ce n’était pas le cas.

Et décider de travailler sur soi comme ça ne s’arrête pas après ce temps intensif de reconnexion. Être connectée c’est un processus intérieur qui me suivra dorénavant tout le temps. J’ai fait du ménage, du gros ménage, et je ne laisserai plus jamais la poussière se ramasser aussi longtemps sous les meubles.

Mon plan de vie pour la nouvelle année…ne pas avoir de to do list pleine à craquer ! Rester authentique et laisser les choses aller tout simplement. Faire confiance, c’ est la clé du bonheur!

Une vidéo que j’ai écouté en boucle les premiers mois et qui m’a permis de garder cette ligne directrice que je m’étais donnée.

Référence de l’image à la une

À propos de moi

Julie se passionne pour le mieux-être et l’art de vivre. Professeure de Yoga et de Danga, elle craque pour l’humain et ses riches interactions. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmosphères et des concepts lors de ses ateliers : d’ART DE VIVRE, de DANGA et dans ses classes de yoga. Parallèlement à l’enseignement, elle met à profit dix années d’expérience dans le domaine des communications en offrant une alternative mieux-être avec sa plateforme Bohos et ses collaborations en tant que rédactrice. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Comment votre employeur peut vous aider à vous émanciper
09-12-2018
Routine beauté : Annie Langlois
05-28-2017
Retrouver son bonheur
02-10-2016
Trois chouchous de Bohos pour oublier le rhume !
12-01-2015
Mon ami Mala
09-28-2015
Paradis Eastman
09-05-2015
Trouver le «bliss » à travers le massage
07-22-2015
Et la personnalité de l’année est… MOI!
07-21-2015
Le déclic
07-07-2015

2 Comments

Milestellan
Reply 13 mars 2013

Je trouve ton billet super inspirant et je m'y retrouve énormément car j'ai aussi fait beaucoup de travail sur moi-même dans la dernière année...j'ai changé de travail car je ne sentais pas que j'étais à ma place dans le domaine où j'étais, je suis retournée à l'école et j'ai appris à dire non et à exprimer mon mécontentement lorsque c'est nécessaire. J'essaie de profiter du moment présent et d'apprécier toutes les belles choses qui m'entourent; du coucher de soleil dans ma cour à ma famille et mes amis si précieux. Bref, c'est un travail de tous les jours et c'est beaucoup plus ardu qu'il n'y paraît car c'est facile de retomber dans ses vieilles habitudes. Mais je crois honnêtement que je ne me suis jamais sentie aussi heureuse que maintenant que je me contente d'être moi-même et d'en savourer chaque moment!

    Julie Thério
    Reply 13 mars 2013

    C'est une superbe témoignage! En effet, ce qui est souvent difficile c'est de ne pas retomber dans ses vieilles habitudes, elle restent tout de même tout près de nous. OUi, nous les connaissons bien et elles peuvent sembler souvent "confortables". Mais au final, le bonheur, c'est d'être soi à 100% même si ça demande de l'effort. Ce que tu as écris le résume vraiment très bien! Merci à toi :)

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.