Par 

Mon ami Mala


En janvier dernier, j’ai écouté mon désir profond et j’ai pris off de tout, sauf de moi. Je suis partie pour un long séjour vers l’Asie du Sud-Est sachant seulement que j’allais être à Bangkok en premier lieu, et hop, le reste, on s’en fout. Vivre sur le flow vers l’inconnu; sans doute une expérience qui me changea à jamais…

Après plus de trois mois dans les terrains nouveaux, j’ai mis le pied sur Bali, cette île des plus divines et chaleureuses. Une fois à Ubud, petit village centré en pleine jungle, je me suis sentie renaître et grandir plus vite que quiconque. C’est en marchant dans ce charmant village d’artistes que j’ai été attirée par une mignonne maisonnée-boutique. Celle-ci était entretenue par une gentille dame qui avait beaucoup à dire ! Tels les Balinais, elle savait accueillir les touristes grâce à son arme secrète : son sourire (que je n’oublierai jamais) ! Assise par terre, une grande bouteille d’eau à la main, aux côtés de ses deux sœurs qui fabriquaient des accessoires avec leurs si petits doigts, nous avons commencé à parler de l’hiver québécois (dont elle n’avait aucune idée de ce à quoi cela pouvait ressembler) ! À ce moment même, la plus jeune m’a tendu un collier fait de graines de Rudraksha.

Cet accessoire, composé de quelques pierres bleues, m’a attirée immédiatement, et suivant mes impulsions du moment, je l’ai acheté sans hésiter. Par la suite, je l’ai trainé partout avec moi, juste comme ça, sans trop savoir pourquoi. Lors de mes méditations, je me surprenais à le serrer très fort, à compter les 108 perles pour faire passer le temps et j’ai même commencé à prononcer quelques mantras en sa compagnie. C’est en écoutant le bruit des vagues, au pied d’une colline, que je me suis souvenue de la raison pour laquelle j’étais partie; pour fuir un inconfort, une certaine solitude à laquelle je n’avais jamais fait face depuis ma rupture amoureuse.

Il va sans dire que mon retour à la réalité fût très difficile, mais mon fidèle Mala était toujours là pour m’aider à me recentrer sur moi-même lors de mes méditations les plus profondes. (Parce que oui, je suis devenue une vraie pro de la méditation accessoirisée !) Ce qui m’a inspirée à vous raconter l’histoire de mon Mala, c’est qu’en ce début de changement de saison, il s’est brisé, amenant derrière moi des moments de découvertes sensationnels, mais aussi en me rappelant tout mon cheminement personnel pour arriver à l’étape de l’acceptation et de l’amour de soi.

Aujourd’hui, bien plus qu’un accessoire de méditation, mes Malas sont des pensées, un mode de vie, et aussi une communauté dans le monde du Wellness auxquels je m’associe de plus en plus. C’est avec fierté qu’ils me suivent dans mon quotidien et que je les porte, selon mon humeur ou mes intentions, en ne cessant de me rappeler tout le positif qu’ils ont apporté sur ma vie…

N’oubliez pas que « Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être bien avec soi » — Bernard Fontenelle.

IMG_2120

Crédit photo, Marie-Pier Dumaresq

Source de l’image à la Une

À propos de moi

Curieuse, fonceuse et créative, Marie-Pier a l’âme d’une nomade et est une grande amoureuse de la vie. Captivée par les individus et les cultures de ce monde, Marie-Pier est toujours en quête de découvertes : c’est son essence de vivre ! Cette étudiante en communication marketing est partout à la fois ; les projets, elle en mange ! C’est pourquoi son implication au sein de Bohos est multiple. Ce que l’on retient, c’est son rire, sa plume aiguisée et son instinct maternel. Malgré son emploi du temps chargé, elle s’assure du confort de son entourage et de faire de chaque personne qui croise sa route, un individu heureux et accompli. Sa citation favorite : Less is More

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

L’amour au temps de MSN
05-14-2019
Comment votre employeur peut vous aider à vous émanciper
09-12-2018
Routine beauté : Annie Langlois
05-28-2017
Avez-vous votre mala pour la saison ?
06-21-2016
Retrouver son bonheur
02-10-2016
Trois chouchous de Bohos pour oublier le rhume !
12-01-2015
Quand les années passent
11-18-2015
En direct de la génération des choix multiples
10-27-2015
À la découverte du Sud-Ouest
10-07-2015

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.