Par 

Les Olympiques du coeur


Pour ce premier billet dans la grande famille BOHOS et en ce jour St-Valentin, j’aimerais vous parler d’Amour et de discipline olympique. Eh oui! À la fois clichée et d’actualité.

For Emma, Forever ago

J’ai toujours (longtemps!) rêvé devenir une athlète sportive. Vous me demanderiez en quelle discipline que je ne pourrais vous répondre! C’est justement le concept « discipline » qui m’a longtemps interpellé… Et pourtant — je suis tout sauf une athlète disciplinée.

Au fil de ma vie, j’ai compris que la performance n’était pas pour moi. Trop de souffrances, trop de déceptions, trop de sacrifices. Et dire que maintenant on nous demande de performer à tous les niveaux :

Avoir un corps parfait, une famille parfaite, un emploi de rêve (bien que je vous le souhaite!), un compte en banque bien rempli sans oublier les REER et les placements pour avoir une retraite parfaite, une relation amoureuse parfaite avec l’homme dont on rêve en fonction de nos critères — nos désirs — nos espoirs — nos besoins.

En ce qui me concerne, je ne performe dans aucun de ces domaines! J’ai pourtant (enfin!) un emploi que j’adooore — un mari que j’aime profondément — un corps que j’apprends à accepter…

L’amour est plus fort que la performance. Pour performer, il faut savoir aimer vraiment. Aimer vraiment ce que l’on est et ce que l’on devient. C’est la seule façon de déplacer des montagnes dignes des olympiques de Sotchi.

Athlète du coeur

Un jour — mon professeur de yoga a dit ceci : « J’admire les athlètes physiques, mais j’admire davantage les athlètes du mental et du coeur ». WOW! Ça ma frappé en plein coeur. Et c’est à partir de ce moment-là que j’ai décidé de devenir une athlète de la disciple « amour de soi ». Simplement pour alléger ma vie et mes relations en tout genre.

La discipline, peu importe le domaine, apporte une forme de liberté qui rassure, qui fait du bien.

Depuis — je nourris mon coeur par la pratique de la compassion. C’est une « épreuve » olympique — croyez-moi! Mais ce n’est pas impossible. Parfois je doute — souvent je chute et rechute. Je me décourage — je souffre par des désirs irréalistes… Mais au bout du compte, je suis toujours là pour m’accueillir à la ligne d’arrivée. Et ça — personne ne peut le faire à ma place.

En ce jour de St-Valentin — que vous soyez seul ou non — que vous aimez votre emploi ou non — que vous soyez dans une bonne ou mauvaise journée/semaine/année, je vous souhaite de respirer dans votre coeur en murmurant tout bas cette prière de la compassion que je récite depuis tant d’années, jour après jour, nuit après nuit :

Que la vie me soit douce

Que je sois libre de toute souffrance physique

Que je sois libre de toute souffrance morale 

Que je sois en santé 

Que je sois en sécurité

Que je sois détendue 

Que je puisse connaître le confort du bien-être profond

Que je sois sereine

Que je sois en paix

Namaste xo

p.s: Je suis ravie de faire partie de la belle famille bohémienne!

Marie-eve Bertrand
Fondatrice de POP YOGA ~ Professeure certifiée de yoga E-RYT® + Ambassadrice Lolë 

Source de l’image à la une

À propos de moi

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

L’amour au temps de MSN
05-14-2019
5 essentiels pour se préparer à la Saint-Valentin
02-03-2016
Mon ami Mala
09-28-2015
Smoothie au chocolat Valentin
02-09-2015
Romantisme et réalisme. Chose possible?
02-09-2015
DIY: Soulignez la Saint-Valentin à la maison
01-30-2015
Objectivité amoureuse
04-08-2014
Vous pouvez le faire: apprenez à dire non avec amour
03-14-2014
Pour le dixième anniversaise de la fin de Sex and The City: ce que Carrie nous a léguée!
03-12-2014

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.