Par 

L’art de la chiropratie


Mal de dos, courbatures, blessures non guéries. Eh oui, certains maux physiques ne disparaissent pas complètement au moyen de médicaments (!) et on doit parfois se tourner vers des professionnels de la santé physique afin de soulager ces douleurs et tensions qui peuvent nous paralyser temporairement (une vertèbre déplacée m’a déjà condamnée à ne pouvoir regarder que vers la droite et ce, pendant plusieurs heures interminables!).

Alors, quel type de médecine choisir? Ici, une docteure en chiropratique nous parle de sa technique.

La chiropratique en bref.

La chiropratique est une discipline de la santé qui prône la capacité du corps à se guérir sans médicaments et sans chirurgie. Le chiropraticien s’occupera principalement des troubles musculo-squelettiques.  C’est-à-dire, qu’il peut tout autant traiter les problèmes reliés aux articulations qu’aux muscles, pour finalement atteindre un but de bien-être et de santé globale.

Et l’ostéopathie, c’est différent?

La principale différence entre l’ostéopathie et la chiropratique est la formation. La profession de chiropraticien est reconnue par l’Office des Professions du Québec et est donc régit par un ordre professionnel.

On voit un chiro pourquoi?

La chiropratique peut traiter les problèmes tels que les entorses, les maux de têtes, les tendinites, les bursites, les capsulites, épidondylite ,point entre les omoplates, tensions dans les épaules, et plusieurs autres conditions.

Peut-on remplacer une session de massage par un rendez-vous chez le chiro ?

La chiropratique est  une approche différente de la massothérapie.  Le chiropraticien s’occupera du côté musculo-squelettique tandis que la massothérapie s’occupera de l’aspect  musculaire seulement.  Je dirais que la massothérapie et la chiropratique peuvent bien se compléter!

Les opinions sont parfois partagées en matière de médecine alternative, quels sont les tabous qu’il est important de casser au sujet de la chiropratique?

Le chiropraticien peut voir des patients de tous les âges.  Nous pouvons vérifier la colonne vertébrale chez un bébé naissant comme chez une personne âgée.  Nous adaptons nos traitements selon la condition et l’âge du patient.

Aller chez le chiropraticien, c’est comme aller chez le dentiste.  Nous devons faire de la prévention pour notre colonne vertébrale afin d’éviter de devoir traiter des symptômes à long terme…

Dre Joanie Bourassa, chiropraticienne est Docteur en Chiropratique chez Solution Santé Chiropratique au Mont St-Hilaire (430 Sir-W-Laurier) et à la clinique de St-Eustache (240A Chemin de la Grande Côte). www.chiropratiquebourassa.com

À propos de moi

Passionnée par la vie, Caroline met de l’avant son sourire et son dynamisme, tout en étant généreuse de sa personne. Amoureuse des voyages et de l’esthétisme dans sa globalité, elle voue un culte pour le bien-être, les expériences qui font grandir …et les petits pots de crème. Tout en force et en douceur, elle croit que les relations humaines sont basées sur l’honnêteté et la transparence.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.