Par 

Et si on prenait l’air?


Éteignez le Wi-fi, connectez-vous à la nature 

Pourquoi entretenir sa connexion à la nature? La nature nous ramène à nos racines, à la terre, à notre vrai soi. Avant d’habiter les grandes villes, on se nourrissait de ce que la nature nous offrait pour survivre et pour nous développer. Maintenant, avec nos habitudes urbaines effrénées, ce contact s’est dissout. Mesdames, pour trouver notre bien-être, on sort dehors ! Les spécialistes s’entendent pour dire que l’exposition au grand air influence grandement le bien-être. En se plaçant dans ce contexte, cette action a un effet immédiat sur la régénérescence de notre cerveau et de nos hormones en libérant des endorphines. Effet de bonheur immédiat!  Sortir à l’extérieur facilite notre capacité à se lier à l’instant présent et de miser sur l’essentiel, améliore notre sommeil et renforce notre système immunitaire. L’éclat de la nature dans nos yeux, le soleil enveloppant, le vent qui glisse sur la peau, l’eau apaisante : tous nos sens sont sollicités et revitalisés en toute quiétude. C’est poétique, mais tangible! L’impact des stimuli stressants urbains influence grandement notre niveau de stress, contrairement à la nature qui a pour effet de réduire notre anxiété. Retrouvons notre équilibre de citadine épanouie et alerte en nous offrant une pause verte au moins une fois par jour.

Processed with VSCOcam with g3 preset

On se sent à nouveau vivant. La terre nous enveloppe, nous berce depuis le début. C’est entre autres pour cette raison qu’on y est autant attaché et aimant.

Vivre à son rythme afin d’améliorer notre qualité de vie, pourquoi pas? Mais comment l’intégrer à son mode de vie de manière réaliste?

Dehors!

Je vous propose quelques idées pour vous inciter à prendre le large (même si c’est juste sur votre balcon) pour mieux vous retrouver avec la Dame nature plus souvent.

–        Aménagez votre terrasse pour qu’elle soit le plus invitante possible

–        Rendez-vous dans un parc pour travailler ou pour dîner à l’extérieur

–        Prenez des marches spontanées

–        Sortez le chien du voisin

–        Trouvez une source d’eau ou un arbre pour méditer (Parc Westmount, Parc Lafontaine, à la plage, Canal Lachine et j’en passe);

–        Pratiquez vos activités physiques et sociales à l’extérieur (repérer les activités dans les parcs et festivals);

–        Offrez-vous des séances de yoga au parc

 

–        Sortez de la ville pour vivre une retraite de yoga

–        Louez un chalet, campez ou organisez une excursion en montagne entre amis (http://www.sepaq.com/)

–        Traînez-vous une couverture et un livre de poche pour avoir la possibilité de vous étendre où bon vous semble

–        Enfourchez votre bicyclette et filez le long des pistes cyclables de votre coin (http://www.pistescyclables.ca/

–        Aménagez un espace vert au bureau ou à la maison (converser avec les êtres vivants verts est autant thérapeutique pour elles que pour vous).

Le contact avec la nature nous amène à changer notre rythme, à être à l’écoute et ainsi, profiter pleinement de la vie.

Thérapie gratuite

Si vous sentez que vous étouffez, que vous vivez un conflit ou que vous avez le besoin de respirer, fermez la porte de votre maison/condo/appartement et évadez-vous pour marcher. Ce type de méditation, de cure, procure des bienfaits magiques et apaisants, ressourçants et inimaginables sur le bien-être en rendant nos sens et notre perception plus clairs. Pour ma part, cette thérapie gratuite me donne la sensation d’une immensité enveloppante et me redonne ce besoin inné de liberté…de me connecter.

Beau temps, mauvais temps, toutes les raisons sont bonnes pour se pointer le nez dehors! 

J’éteins mon wi-fi à l’instant pour me rendre sur le toit vert de ma bibliothèque. On se croise bientôt xx

À propos de moi

Diplômée du Département de danse de l’UQAM (enseignement en 2011 et interprétation en 2010), Julie est une passionnée du mouvement tant esthétique qu’holistique. De plus, elle a complété sa certification Sivananda de 200 h et sa certification en yoga pré et postnatal avec Marie-Hélène Tapin. Elle affectionne la technique du yoga vinyasa tant dans son enseignement que dans sa pratique. Très active dans son milieu, elle enseigne la danse à l’école, le yoga dans son quartier élargi et a un faible pour la périnatalité. Toujours à l’affût des nouveautés culturelles, elle s’implique dans l’organisation de formations et d’évènements artistiques et communautaires. Bref, elle met son nez partout ! Julie est une sensible\inspirée\attentive\yogini.danseuse\serveuse\amoureuse\amie qui vous proposera des billets sur tout ce qui englobe notre connexion au corps créatif, physique, empathique et vibrant.

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

ONEKA, une marque connectée !
06-08-2016
Se sentir belle avec Jacynthe René
01-17-2016
S’offrir un RDV en nature
11-13-2015
Vous aurez besoin de temps pour lire cet article
10-16-2015
Paradis Eastman
09-05-2015
Déconnecter du virtuel pour reconnecter au naturel
05-25-2015
Le temps des soupes !
12-03-2014
Blogue coup de coeur —- mode de vie organique en Australie
11-11-2014
Cet automne…je slow
09-10-2014

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.