Par 

Déconnecter du virtuel pour reconnecter au naturel


On le sait trop bien, oui, on le sait trop bien que de passer des heures sur notre téléphone intelligent à ‘checker’ nos ‘feeds’ Facebook, Instagram, Pinterest, Twitter et compagnie, ce ne sont pas toujours des heures constructives.

Car oui, les HEURES passent, et notre mental s’en sort tout excité, tout énervé, comme une histoire sans queue ni tête. Bye-Bye l’ancrage!

Le web, les médias sociaux, notre ‘laptop’, notre téléphone, on n’en serait pas réellement devenu dépendant? Je veux dire, DÉ-PEN-DANT, comme on peut l’être aux drogues et à l’alcool, pas une journée SANS. Quand on y pense… Aïe! ; )

Cette dépendance au virtuel est vicieuse car elle nous fait vivre dans un autre monde. Un monde miroir, une ‘réalité virtuelle’ momentanée, modifiable à souhait, superficielle. Les pistes sont brouillées, écran de fumée… Suis-je ce que je montre? Sont-ils ce que l’on voit?

N’est-il pas beaucoup plus vrai et plus beau de parler, de sentir, d’écouter, de goûter, de toucher, d’échanger? Le BEAU sur papier glacé, ou devrais-je dire sur ‘écran tactile’ ne devrait pas nous couper du BEAU de la nature n’est-ce pas?

La BEAUTÉ est dehors, dans la nature, dans les interactions vivantes, dans l’évolution lente et organique, même si notre mental veut nous convaincre du contraire, sous les effets de la pression! Pression pourquoi?…

Pensez-vous que cette réalité virtuelle sur écran pourrait en être un peu plus le reflet, le serviteur de la réalité ‘naturelle’? Harmonie… Je me prends à rêver…

J’ai écrit ce petit billet pour vous lancer un petit défi ; ) 

Pas un ‘challenge’ Instagram que l’on doive suivre tous les jours, mais plutôt le défi de vous déconnecter un jour par semaine de tout ordinateur, téléphone intelligent, médias sociaux! Juste un jour pour observer les éléments, à l’intérieur et à l’extérieur de vous, être nature parmi la nature. Prendre des notes. Avoir d’autres idées.

Peut-être que vos meilleures idées naîtront de ces moments…?!

Ça vous tente d’essayer avec moi? Rien de plus simple, choisissez un jour par semaine, le même jour chaque semaine si possible, afin de créer une routine qui devienne naturelle. Durant cette journée, profitez-en pour faire AUTRE CHOSE, et vous connecter à la nature. Allez courir dans le parc, nagez, trouvez des zones vertes, des pierres, du sable, baladez-vous carnet de notes et stylo à la main, appelez votre mère, passez du temps avec une amie chère, regardez en l’air, respirez, observez…

Et puis, le lendemain, partagez sur les réseaux sociaux ce qui est ressorti de l’expérience, les idées, les pensées, les images, les sensations, l’énergie, les émotions, en utilisant de hashtag #unjourpourreconnecter ou #reconnectforoneday : )

On a tous et toutes beaucoup à gagner de retourner un peu au ‘vert’!

J’ai bien hâte de lire vos ‘posts’!!! Je précise qu’il n’y a rien de matériel à gagner, juste peut-être plus d’équilibre!

Vous êtes ‘game’? Have fun ; )

Namaste,

Cécile

Référence de l’image à la une 

À propos de moi

Pour Cécile, le monde est en village ! Belge de naissance, elle quitte sa terre natale en 2001 pour rejoindre Paris, diplôme de communications en poche, pour poursuivre un Master en Innovation, Design & Luxe à Marne-La-Vallée. À Paris, elle commence à travailler dans le parfum, sujet qui la passionne, en export et marketing. L’Export lui ayant donné envie de découvrir la terre entière, elle s’envole pour Montréal en 2006. Sa carrière en Marketing des parfums et cosmétiques suit son cours, et parallèlement à cela, elle reprend contact avec le Yoga, qu’elle avait découvert avec sa maman à l’âge de 13 ans. Ce Yoga prendra le dessus en 2011, et après la naissance de son premier enfant, elle décide de suivre une formation de prof de Yoga. Elle enseigne maintenant le Yoga et s’est formée en Ayurveda auprès de David Frawley. En 2015 c’est un nouveau déménagement, cette fois vers la Floride ! Après quelques mois d’adaptation, Cécile commence à enseigner le Yoga dans un fantastique studio/communauté de Jupiter : Kula Yoga Shala. Et puis, pour terminer ce texte en beauté, Cécile a lancé un Salon de Thé & Bar à jus santé, axé sur la nutrition et l’Ayurveda ! Allez découvrir et soutenir son dernier bébé Jaya Nutrition Bar.

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Comment votre employeur peut vous aider à vous émanciper
09-12-2018
Routine beauté : Annie Langlois
05-28-2017
ONEKA, une marque connectée !
06-08-2016
Retrouver son bonheur
02-10-2016
Se sentir belle avec Jacynthe René
01-17-2016
Trois chouchous de Bohos pour oublier le rhume !
12-01-2015
S’offrir un RDV en nature
11-13-2015
Mon ami Mala
09-28-2015
Paradis Eastman
09-05-2015

2 Comments

Isabelle
Reply 27 mai 2015

Merci Cécile pour ce beau partage! Je reviens tout juste de vacances durant lesquelles je pensais déconnecter complètement pour 2 semaines. Toutefois, avec l'accès au Wi-Fi si facile je me suis retrouvée à consulter mes médias sociaux pratiquement tous les jours. (faute de discipline ou influencée par les autres... à voir) Moins fréquemment qu'en étant ici (à la maison) mais quand même. Depuis quelques temps, je pense sincèrement à me déconnecter régulièrement. Je pense même m'offrir une ligne téléphonique à mon nouvel appartement question de me déconnecter en dehors de mes heures de travail... ton billet m'inspire à m'écouter. J'ai commencé par retirer mon application Facebook de mon téléphone. Un premier pas peut-être vers une liberté... #unjourpourreconnecter

    Cecile
    Reply 29 mai 2015

    Merci de partager ton experience Isabelle! Le fait de ressentir ce besoin est déjà un grand signe d'ecoute et de réceptivité de ta part... Bravo!
    Après, nous avons tous des contraintes (professionnelles ou autres), qui font qu'il est difficile de deconnecter du virtuel. Commence par une journée, et partage nous tes experiences ensuite sur les réseaux sociaux :-) 24h dans une semaine c'est déjà un bon debut

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.