Par 

Les cosmétiques bio en 5 questions


Depuis quelques années déjà, il suffit de faire un tour au rayon  cosmétiques de n’importe quelle pharmacie ou grande surface pour se  rendre compte que les mots: biologique, naturel, écologique, biodégradable,  équitable…etc. envahissement les tablettes et sont utilisés à toutes les  sauces.  Les fabricants ont tout simplement compris qu’il y avait une  tendance vers une consommation plus responsable, durable et bio, aussi  bien dans l’alimentation, que dans les produits d’hygiène et de beauté. Je  reste parfois ahurie quand je lis les compositions de certaines marques qui  se donnent une image de nature et de pureté, presqu’immaculée… alors  qu’en réalité, leur produits n’ont pas grand-chose de naturel.

Mais alors, comment se retrouver dans cette jungle de fabricants aux  budgets marketing astronomiques et dans un contexte ou la réglementation n’est pas adaptée et n’a pas d’exigences strictes en matière de divulgation de  la composition des produits.

Un seul mot: S’ÉDUQUER!

Le but étant de savoir distinguer ce qui est naturel et bio de ce qui ne l’est pas en sachant lire les labels et compositions des produits.

Il est vrai que cela parait un peu compliqué à cause des termes utilisés qui sont incompréhensibles pour qui n’est pas chimiste ou pharmacien (et encore !) mais en si vous lisez ce qui suit, je peux vous dire que vous serez beaucoup moins perplexes devant tous ces petits pots et flacons.

1. Quelle est la différence entre naturel et biologique?

Le terme naturel est utilisé à tord et à travers dans l’industrie cosmétique, mais on ne doit absolument pas s’y fier. Il existe beaucoup de produits naturels, donc issus de la nature mais qui sont toxiques. Le mot biologique est normalement régi par des organismes de certification qui garantissent qu’il y a un pourcentage minimum des ingrédients qui est issu de l’agriculture biologique et qui interdisent l’usage de certaines substances nocives pour la santé et l’environnement.

2. Un produit cosmétique peut-il être 100% biologique?

Non et pour plusieurs raisons. D’abord, l’eau constitue une grande partie des cosmétiques et l’eau n’est pas certifiable. Ensuite parce qu’un cosmétique bio ne contient pas que des ingrédients végétaux mais aussi des minéraux issus de la nature, mais qui ne peuvent être certifiés. Et finalement, parce que les cosmétiques bio contiennent toujours une petite quantité d’ingrédients de synthèse minutieusement choisis parmi les moins agressifs et dont l’usage est permis par les organismes de certification.

3. Comment reconnaitre un produit biologique?

Il faut retrouver le terme  »biologique » avec le label de l’organisme de certification.

4. Est-ce qu’on peut faire confiance aux labels?

Bien que chaque organisme ait son propre cahier des charges, tous s’entendent sur les principes de base qui exigent un minimum d’ingrédients biologiques et qui interdisent l’usage de certaines substances reconnues comme étant toxiques et nocives. Les certifications restent aujourd’hui la seule garantie que les produits que l’on achète respectent ces cahiers des charges donc, OUI… on peut leur faire confiance.

5. Quels ingrédients dois-je reconnaitre et bannir de mes produits?

Vous trouverez la liste des  »dirty dozens » à imprimer et garder dans votre sac ICI

J’avoue que ça prend du temps à mémoriser alors voici quelques astuces que je me suis trouvée au fil des mois:

– Bannir les parabènes, phénoxythanols, SLS (Sodium Lauryl Sulfate).

– Bannir les ingrédients avec les lettres BHA et BHT qui sont des antioxydants synthétiques cancérigènes.

– Bannir les ingrédients avec les préfixes PEG et DEA qui sont aussi des cancérigènes.

– Bannir les huiles minérales (aussi appelés paraffines ou petrolatums) contenues dans de nombreuses crèmes et lotions. Ce sont des produits chimiques bon marché qui donnent une belle texture aux produits, mais ils proviennent de la distillation de pétrole et bouchent les pores de la peau.

– Éviter les alcools quand c’est possible. Même les produits bio peuvent en contenir, mais ils sont à éviter surtout pour les peaux sensibles.

– Favoriser les produits sans parfums synthétiques et favoriser les parfums à base d’huiles essentielles naturelles.

– Préférez les vernis à ongles 3-free ou encore mieux 5-free. Ceux-ci feront l’objet d’un autre post puisque les vernis à ongles sont les produits qui contiennent le plus d’ingrédients toxiques et de perturbateurs endocriniens selon des études récentes… voir http://ow.ly/pfrZU

Voilà… j’espère que vous en avez appris un peu plus sur les cosmétiques bio et que vous avez trouvé des raisons de les préférer.

Référence de l’image à la une

À propos de moi

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Le bio et ses bienfaits
10-29-2018
Déconnecter du virtuel pour reconnecter au naturel
05-25-2015
Visage et cheveux secs? Testez l’huile d’Argan
02-22-2015
On a testé: les bienfaits de l’huile d’argan
11-20-2014
Les déodorants naturels…ça marche ou pas?
10-06-2014
Trouvailles cuisine santé
09-10-2014
Mes 5 soins solaires préférés
06-16-2014
Conversion aux produits bio: pas toujours évident!
12-02-2013
Crédit photo Flemming Leitorp
Inspiration: Ole Henriksen
01-02-2013

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.