Par 

En mode blanchiment ?


Je m’intéresse, ces temps-ci, à quelques nouveautés beauté, niveau soin, pour le printemps. L’une de celles-ci, c’est un blanchiment dentaire. Si vous avez une clinique dentaire à Montréal comme moi, ou ailleurs sur la planète (ha !), il est fort à parier qu’il s’agit de l’un des services qui sont offerts et qui vous ont sûrement titillé, si vous ne l’avez pas déjà essayé.

On compte deux façons de faire du blanchiment : la version sur chaise et à la maison. Les deux permettent d’atteindre les mêmes résultats, mais avec un processus différent. Le premier, sur chaise, permet un boost rapide de blanc en plus d’un suivi à la maison avec les gouttières. Il est souvent populaire pour un « avant mariage », une sortie spéciale. Défaut : qui dit boost de produits blanchissants dit aussi sensibilité des dents. Ça peut donc faire ouille. Si c’était mon choix premier au départ, je tends un peu plus du côté de la gouttière à la maison, beaucoup plus économique. Il faut, par contre, une bonne rigueur, chose que j’ai quand même déjà avec mes rituels de fin de journée pour un top sommeil, du moins, c’est mon intention.

Si le blanchiment à la cote, sachez que d’autres soins de type dentisterie esthétique existent aussi. Chez nos fameuses « stars américaines », les facettes en composite sont souvent l’arme — maintenant plus secrète — derrière leur sourire ravageur. Il s’agit d’une dent superposée à celle qui est déjà présente, offrant ainsi la couleur et la forme désirée. Plus dispendieuse, la facette en céramique existe aussi. Son avantage : plus durable que sa prédécesseure. Qui sait si ça ne pourrait pas m’intéresser éventuellement ?

Et pour les dents dévitalisées, ce qui est néfaste à long terme sur votre santé, on opte alors pour la couronne. Je n’ai pas encore eu besoin de ce service, mais je sais que c’est fort pratique. La pose de la couronne permet de préserver la dent et de la protéger pour éviter qu’elle se brise à long terme. On s’abstient ainsi de l’enlever et on lui donne bonne allure.

L’esthétique, c’est bien beau, mais il reste néanmoins que ce qui compte, c’est notre santé bucco-dentaire avant tout. C’est pour ça qu’il est hyper important pour moi de faire mon tour chez le dentiste pour bien nettoyer mes dents et m’assurer que je n’ai pas besoin de soins spéciaux, notamment des traitements chirurgicaux comme un traitement de canal, appelé traitement endodontique, qui consiste à retirer de la dent la pulpe infectée, endommagée ou morte, question de ne pas terminer avec une extraction de dents et un ajout d’un pont ou même d’un implant : très dispendieux.

À propos de moi

Julie se passionne pour le mieux-être et l’art de vivre. Professeure de Yoga et de Danga, elle craque pour l’humain et ses riches interactions. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmosphères et des concepts lors de ses ateliers : d’ART DE VIVRE, de DANGA et dans ses classes de yoga. Parallèlement à l’enseignement, elle met à profit dix années d’expérience dans le domaine des communications en offrant une alternative mieux-être avec sa plateforme Bohos et ses collaborations en tant que rédactrice. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.