Par 

Bienvenue au spa du Four Seasons


Ce printemps a vu l’ouverture tant attendue sur la scène hôtelière de luxe montréalaise de l’Hôtel Four Seasons, en plein cœur du Mille carré doré! Qui dit hôtel de luxe dit spa, lieu que j’ai eu plaisir à visiter lors d’un soin.

Situé au premier étage de l’hôtel, il comporte huit salles de soin, dont une salle VIP pour deux personnes, à découvrir par le biais de différents forfaits répertoriés sur leur site Web. Ce qui surprend est l’absence de fenêtre, donc de lumière extérieure. D’ores et déjà, vos sens vous invitent au lâcher-prise. Les lieux, pensés par l’architecte Philip Hazan en collaboration avec l’agence Gilles et Boissier, sont savamment orchestrés de façon labyrinthique afin d’inciter la clientèle à perdre toute notion du temps.

Dès votre arrivée, vous êtes accueilli avec une tasse de thé et un oshibori chaud, petite serviette humide parfumée de délicates huiles essentielles. Une fois accompagné au vestiaire, direction la salle de relaxation où, malgré la présence de marbre, le style reste sobre et épuré. Dans le fond de la pièce, vous découvrirez deux bassins, l’un chaud, l’autre froid. C’est la thérapie Kneipp. Elle fut créée par Sebastian Kneipp, prêtre bavarois du 19esiècle, qui, suite à sa tuberculose, redécouvrit les bienfaits curatifs de l’hydrothérapie. Très populaire en Europe centrale, elle consiste à immerger certaines parties du corps dans un bassin chaud, puis froid, en répétant ce cycle un certain nombre de fois.

Ici, il s’agit de bains de pieds. À la fin de la séance, vous êtes invité à vous aventurer sur un chemin de galets. Cette acupression naturelle agit comme une réflexologie au niveau de la voûte plantaire. Elle stimule le système immunitaire, la circulation sanguine et le métabolisme en général. Allongez-vous ensuite sur les sofas, en surélevant légèrement vos jambes, afin de prolonger les bienfaits de la séance d’hydrothérapie, et laissez-vous bercer par le bruit lancinant de la cascade d’eau. Lumière tamisée oblige, vous sombrerez peu à peu dans le royaume des rêves.

Quand l’heure du soin est arrivée pour moi, ma thérapeute m’a conduite dans la salle de traitement. J’ai pris place sur une table de massage qui s’apparente plus à un lit douillet. Une fois allongée, j’ai découvert avec surprise que la musique sortait au niveau de la tête: nouvelle invitation au délassement et au voyage…

J’ai opté pour un soin cryothérapie de 90 minutes. Son but: détoxifier et revitaliser la peau en augmentant l’oxygénation et la microcirculation au niveau des cellules. Cela a pour effet de décongestionner l’épiderme soumis aux stress internes et externes. Il raffermit notre peau tout en donnant un coup d’éclat à notre teint. Après un nettoyage, le soin est suivi d’une séance de cryothérapie qui consiste à envoyer un jet d’air de plus en plus froid sur notre visage. Cela active la vasodilatation et la vasoconstriction des vaisseaux sanguins et encourage le système à éliminer les toxines. Ensuite seulement, l’esthéticienne applique les principes actifs. Soin convenant à tous types de peau, il est particulièrement conseillé aux citadins, car il permet de lutter contre les effets néfastes de la pollution qui maltraitent notre épiderme au quotidien.

Après la séance, effectivement, mon teint était plus lumineux et mes traits, plus fermes. Ressourcée et détendue, je vous invite vivement à découvrir ce nouvel espace dédié au bien-être, pour une escapade solitaire ou entre amis ou amies.


Remerciements:

Geneviève Poulos, directrice du Spa

Rania Azouri, esthéticienne et massothérapeute, pour ses explications

Lien:  Spa du Four Seasons de Montréal

Photos:

Cyrille Girard, courtier immobilier chez Sotheby’s International Realty Canada

Daphné Boudet

À propos de moi

Parce que la vie est un voyage, une aventure ; que l’on ne sait jamais vraiment de quoi demain sera fait ; et surtout parce qu’elle n’est pas une question de « pourquoi », mais de « pourquoi pas », c’est en 2009 que Daphné quitte la France pour s’installer au Québec après y avoir passé un an en tant qu’étudiante à l’Université de Montréal en 2001. Curieuse, autodidacte, gourmande et surtout discrète, elle aime utiliser ses sens et savourer le temps qui lui est imparti en s’offrant la chance de pouvoir réaliser le maximum de ses rêves. Amoureuse de la bonne cuisine, des vieilles pierres, du bon vin et des livres, elle espère faire naître le goût des choses bonnes et simples qui nous entourent et qui bien souvent deviennent si familières que l’on ne prend plus la peine de les apprécier : la caresse du soleil sur votre peau, un morceau de chocolat fondant délicatement sous votre langue, la lecture d’un bon livre… Massothérapeute sur ses temps libres, son mantra : « On est tous l’artisan de son bien-être ». Elle évolue d’une passion à l’autre, en espérant rendre les gens heureux, désireux et curieux de pousser d’autres portes afin de découvrir ce qui se cache derrière.

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Ce qui se cache dans les petits pots de Nordora BioProtect
01-02-2019
Destination Exilis sur le Plateau Mont-Royal
12-17-2018
Nettoyer son visage en harmonie avec la nature façon Nordora
09-16-2018

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.