Par 

Une ville plus propre… un futur plus propre !


Je ne sais pas si vous filez comme moi, mais je me sens la plupart du temps impuissante face à tout ce qui se passe sur cette planète. Je crois que les réseaux sociaux y sont pour quelque chose. Enfin, devant l’immensité de l’information, j’ai l’impression qu’on peut parfois se sentir un brin ensevelie de mauvaises nouvelles, de messages haineux (si vous prenez deux minutes pour regarder des commentaires sous des articles, allô la confusion. Tant de haine et d’ignorance, mais ça, c’est un autre sujet).

Bref, nous sommes dans une ère vraiment particulière et je me sens plus que jamais appelée à faire quelque chose. Une montée puissante que je ne peux taire. Il est toujours bien de parler, de donner son opinion, de tenir un blogue qui fait l’éloge de choix responsables (Bohos, pour ne pas le nommer), mais le plus, c’est quoi ? Quels sont ces gestes qui feront que je me sentirai utile en fin de journée, où je saurai que j’aurai contribué bien humblement à un monde plus positivement connecté et respectueux ?

Je ne peux pas changer la planète seule et du jour au lendemain (petite, je voulais sauver l’Amazonie – je n’ai pas encore réussi, hélas), mais j’aimerais y laisser une empreinte, une empreinte positive, un pas à la fois. C’est pour cela qu’en plus de vous diffuser des organisations qui font une différence de plus en plus sur le blogue, je tenterai aussi, bien humblement, d’ajouter mes gestes à ma parole. Et ça commence avec ma ville, mon quartier, cette semaine. Pour moi, Montréal ; pour vous, Sherbrooke, Québec, Brossard, Paris, alouette… avec le projet PIECE OF RUBBISH.

Sur la photo le fondateur, photographié par Mylène Zizzo

1 PIECE OF RUBBISH ?

Si, si, un déchet par jour ! Une initiative citoyenne venue de Marseille et qui t’invite à ramasser un déchet à la fois. L’objectif : rendre nos rues et nos villes plus propres, et donc, assurer un futur plus propre ! Avec le printemps qui se pointe le bout du nez et la neige qui fond, nous en avons bien besoin.

Le Web à bon escient

L’action peut être aussi partagée sur les réseaux sociaux pour faire grandir le mouvement. C’est d’ailleurs fortement recommandé. C’est là que le Web devient un vecteur super important, tu peux partager ton action sur les réseaux sociaux avec le mot-clic #1dechetparjour ou #1pieceofrubbish. Tu peux aussi nominer des amis que tu crois intéressés par ce défi. Plus on est de « fous » dans cette communauté et plus on change les choses, un geste à la fois.

Selon leur décompte, c’est donc 59 291 déchets répertoriés qui se sont retrouvés à la poubelle ou au recyclage avec cette organisation. Très cool !

Bref, une belle façon de s’IMPLIQUER dans notre communauté.

Et je parie que lorsque vous ferez l’action de ramasser quelque chose au sol, les gens autour de vous auront peut-être une envie de prendre soin, eux aussi, de leur environnement. Ça prend des pionniers, des catalyseurs, des ambassadeurs, non ?

Vous désirez plus de détails ? C’est par ici.

Leur page Facebook : https://www.facebook.com/1PieceOfRubbish

Leur site Web (ils sont présentement en crowdfounding si ça vous intéresse)

On aimerait beaucoup lire votre expérience si vous y participez. N’hésitez pas à nous écrire en commentaire.

Photo à la une: 1 piece of rubbish

À propos de moi

Julie se passionne pour le mieux-être et l’art de vivre. Professeure de Yoga et de Danga, elle craque pour l’humain et ses riches interactions. Créatrice d’ambiances et artiste dans l’âme, elle aime offrir des atmosphères et des concepts lors de ses ateliers : d’ART DE VIVRE, de DANGA et dans ses classes de yoga. Parallèlement à l’enseignement, elle met à profit dix années d’expérience dans le domaine des communications en offrant une alternative mieux-être avec sa plateforme Bohos et ses collaborations en tant que rédactrice. Au quotidien, Julie aime goûter aux petits bonheurs de la vie et prendre soin de ceux qu’elle aime. ♡

1 Comments

temps
Reply 9 mars 2017

Bonjour,
Nous ne sommes que des feuilles portées par le vent.
Il ne reste de nous que le souvenir que laissent nos actes.
Cordialement

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais partagé. Les champs exigés sont marqués.